Orodara : des émissions radiophoniques pour promouvoir les bonnes pratiques agricoles

Les activités du « projet voix de femme à grande échelle’’, piloté par la Radio Rurale Internationale (RRI) en partenariat avec la radio voix du verger de Orodara, ont été officiellement lancés le vendredi 12 juillet 2019, dans la salle des fêtes de la mairie de orodara.

La cérémonie de lancement des activités du projet a connu la présence de plusieurs acteurs

Ce projet, dont les activités ont été officiellement lancés le vendredi 12 juillet 2019, consiste pour la radio la voix du verger, à produire et à diffuser des émissions sur les techniques culturales c’est-à-dire de la préparation du champ au stockage des récoltes.

Présidée par le député maire Hervé Konaté, cette cérémonie de lancement a vu la présence de la première responsable en charge de l’agriculture de la province du kénédougou , Awa Yaro, du directeur de la radio voix du verger Lassina Konaté, de l’équipe de production des émissions et des 8 représentants des Groupes d’Écoute Communautaire, des villages de Samogoyiri, Lanfiera, Mahon, Brélafiabougou, Djigouera et Kourinion ; zone de couverture du projet.

Deux discours et la remise symbolique de matériel ont été les temps forts de cette cérémonie.

Prenant la parole, le directeur de la radio a remercié tous les acteurs pour leur disponibilité, dans la mise en œuvre des activités du « projet voix de femme à grande échelle », dont l’objectif final est d’améliorer l’égalité de genre et la sécurité alimentaire chez les agriculteurs et agricultrices, en particulier chez les femmes et les jeunes.

Il a aussi remercié la Radio Rurale Internationale pour son soutien matériel, technique et financier. Il a pris l’engagement en rassurant les uns et les autres que sa radio jouera sa partition afin que ce projet connaisse un succès dans la province du kénédougou. Il a en outre, invité les groupes d’écoute communautaires à écouter et à participer aux différentes émissions.

Du matériel composé d’un poste radio solaire, d’un téléphone portable ….a été symboliquement remis aux différents Gec

Quant au premier responsable de la commune de Orodara, les femmes représentes plus de 52℅ de la population du Burkina Faso mais leur accès à la terre reste un défi dans certains milieux.

Ainsi, il a invité les Groupes d’Écoute Communautaire à être des relais et des sensibilisateurs afin que les hommes acceptent de donner la terre aux femmes. Il a enfin souhaité plein succès au projet tout en reconnaissant que la communication reste un moyen capital pour le développement de toute commune.

Le dernier acte de cette cérémonie de lancement a été la remise symbolique de matériel, composé d’un poste radio solaire, d’un téléphone portable et d’une plaque solaire aux différents Groupes d’Écoute Communautaires (Gec).

Romuald Somda/Orodara

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire