Organisation des femmes de l’arrondissement 7 de Bobo : les femmes du secteur 23 veulent s’en inspirer

Organisées en coopératives, les femmes de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso forcent l’admiration. Avec à leur tête de l’arrondissement le maire dudit arrondissement, elles ont échangé avec leurs sœurs du secteur 23 de l’arrondissement 2 qui veulent s’inspirer de leur modèle d’organisation. C’était ce samedi 21 décembre 2019.

Du Fait du dynamisme de leur organisation, les femmes de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso, avec leur tête Solange Traoré, bénéficient depuis 2016, des microcrédits qui leur permettent de mener ou de développer des activités génératrices de revenus (AGR).

Considérées comme « un modèle en matière d’organisation  féminine», ces femmes inspirent d’autres notamment celles du secteur 23 qui veulent bénéficier de leur expérience en la matière.

Conviées par ces dernières pour un prise de contact, les responsables des femmes de l’arrondissement 7 se sont fait accompagner par Herman Sirima, maire dudit arrondissement par ailleurs leur parrain

Et celui-ci d’exhorter les femmes du secteur 23 à l’union, à la solidarité mais surtout à l’entente. « Quand on dit que les regroupements de femmes constituent un problème, nous nous disons non » les a-t-il galvanisées.

Les femmes su secteur 23 fortement mobilisées pour la circonstance

Des conseils à l’endroit des femmes du secteur 23, il n’en a pas manqué. « Il faut vous organiser en coopératives  » les a-t-il exhortés avant de les rassurer de sa détermination à les accompagner tout le long du processus d’obtention de microcrédits pour la dynamisation de leurs activités, donc, vers leur autonomisation financière.

« Nous allons vous aider à formaliser votre coopérative. Nous allons vous aider à vous former en gestion de micro-entreprises mais aussi à monter des projets susceptibles d’être financées par des institutions financières » les a-t-il rassurées.

Pour les femmes du secteur 23, c’est une fierté d’apprendre à l’école de leurs sœurs de l’arrondissement 7. Elles promettent ainsi, mettre en application les enseignements appris afin de bénéficier des crédits pour développer leurs activités.

Jack Koné

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire