Nouvelle bourse du travail de Bobo : Le ministre Bassolma Bazié remet les clés du joyau à ses camarades d’hier

La ville de Bobo-Dioulasso a désormais une nouvelle bourse du travail. Ce nouveau bâtiment a été inauguré dans la matinée de ce jeudi 14 avril 2022. C’était en présence du ministre de la fonction publique, de représentants de syndicats de travailleurs et de plusieurs autorités de la région des Hauts-Bassins.

Bassolma Bazié et le gouverneur des Hauts-Bassins coupant le ruban d’inauguration

D’un coût d’environ 1,4 milliards de FCFA, la nouvelle bourse du travail de Bobo-Dioulasso est constituée de trois (03) principaux blocs de bâtiments et des annexes. Dans ces blocs et annexes, on retrouve des salles polyvalentes, des bureaux, une bibliothèque, une salle d’archive, des magasins, des hébergements, une guérite et autres.

Pour le représentant de l’Unité d’action syndicale (UAS), Paul Kaboré, la réalisation de ce joyau est une fierté pour la ville mais aussi pour les travailleurs de l’ensemble de la région des Hauts-Bassins. Il a ainsi félicité le gouvernement pour cette réalisation qui est selon lui, de nature à accorder une importance à l’image des travailleurs dans la défense de leurs droits.

Ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Bassolma Bazié s’est d’abord satisfait d’avoir eu cette chance d’être au début et à la fin de la réalisation de la bourse de travail de Bobo-Dioulasso sous une double casquette.

Le ministre Bassolma Bazié entouré des autorités de la région

« C’est une fierté pour ma modeste personne d’avoir représenté l’UAS lors de la pose de la première pierre le 30 septembre 2017 en tant que porte-parole du mouvement syndical. Et aujourd’hui je remets les clés de ce grand symbole, au nom du gouvernement en tant que ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale » s’est réjoui Bassolma Bazié.

Du haut de sa satisfaction, il n’a pas manqué de souligner que la réalisation du joyau au profit des travailleurs de Bobo-Dioulasso nonobstant les difficultés rencontrées est la preuve que « les relations de collaboration entre le gouvernement et les organisations syndicales sont fonctionnelles et fructueuses ».

C’est selon le ministre, une occasion pour le gouvernement de réaffirmer sa disponibilité à renforcer les capacités des organisations syndicales. Tout en souhaitant que la nouvelle bourse de travail de Bobo-Dioulasso soit un cadre de réflexion féconde, Bassolma Bazié a invité les bénéficiaires à en faire un bon usage.

Une invite qui a eu écho favorable auprès du représentant de l’UAS, qui a pris l’engagement d’un bon usage de la bâtisse au nom de ses camarades syndicalistes de Bobo-Dioulasso et des Hauts-Bassins.

Visite du joyau par le ministre de la fonction publique

Pour rappel, les travaux de réalisation de la bourse du travail de Bobo-Dioulasso, lancés le 30 septembre 2017 étaient prévus d’être achevés dans un délai de 10 mois. Mais c’est après 4 ans 6 mois 14 jours que le bâtiment est finalement inauguré.

Sans détails, le ministre Bassolma Bazié a, au cours de la cérémonie, expliqué le retard accusé dans la réalisation des travaux par des difficultés qui ont touché le chantier. L’inauguration de cette bourse de travail de Bobo-Dioulasso intervient après celle de Ouagadougou en 2016 et celle de Tenkodogo en 2021. Bassolma Bazié a ainsi annoncé que chacune des dix (10) autres régions du pays, aura bientôt une bourse de travail au ‘’diapason de son époque et aux exigences du moment’’.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap