Nomination de Jonas Bayoulou : A la Sofitex, ça jubile 

En conseil des ministres de ce mercredi 20 avril 2022, un nouveau directeur général a été nommé à la tête de la Société burkinabè des fibres textiles (Sofitex). Il s’agit de Jonas Bobou Bayoulou qui remplace à ce poste Wilfried Yaméogo.

Jonas B. Bayoulou est le nouveau directeur général de la Sofitex. Sa nomination à la tête de cette importante société en perte de vitesse se présente comme un coup de grâce pour la boîte.

C’est du moins ce que l’on peut retenir  après avoir pris langue avec certains travailleurs de la Sofitex sur cette nomination. Pour ces derniers, c’est un homme comme Jonas B. Bayoulou que la Sofitex attendait pour redorer son blason.

Mais qui est Jonas Bobou Bayoulou ?

Jonas B. Bayoulou est né en 1964 dans la commune de Tchiériba dans un petit village appelé Tierkou. Après son école primaire, il rejoint Bobo-Dioulasso pour ses études secondaires au lycée Ouezzin Coulibaly où il obtient son Baccalauréat en 1982.

Après sa maîtrise en économie en 1986, Jonas B. Bayoulou arrive à la Sofitex en 1988 en tant que directeur commercial. Poste qu’il occupera jusqu’en l’an 2000. Et pendant ces 12 ans passés à la tête de la direction commerciale de la société, il a été souvent sollicité pour cumuler soit des postes soit pour assurer des intérims à la tête de certains services de la boite.

C’est ainsi qu’il a été responsable intérimaire de l’audit et du contrôle de la société de 1993 à 1995 et le poste de directeur des transports et de la logistique de 1997 à 1998, le tout cumulativement avec son poste de directeur commercial.

De 2000 à 2002, il est le conseiller technique du directeur général de la Sofitex pendant qu’il était déjà président délégué des cercles de qualité depuis 1997. Un rôle qu’il jouera encore jusqu’en 2011.

Mais avant cela, il a été l’auditeur général de la Sofitex de 2002 à 2010. Successivement et parfois cumulativement, Jonas Bayoulou a aussi été président de l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ) ; administrateur représentant la Sofitex à la Citec, au CBC, à la Filsah où il a même été président du conseil d’administration et tout cela entre 1998 et 2016. Il devient ainsi directeur général de la Saphyto en 2016, un poste qu’il occupait jusqu’à sa nomination ce mercredi 20 avril 2022 comme directeur général de la Sofitex.

L’homme de la situation?

Du haut de cette riche carrière, Jonas B. Bayoulou semble être l’homme providentiel pour sortir la Sofitex de l’ornière. Un petit tour virtuel au sein du personnel (échanges téléphoniques et électroniques) ce matin, laisse planer une lueur d’espoir quant à la renaissance de la Sofitex qui redonnera certainement au Burkina Faso sa première place de premier producteur de coton en Afrique subsaharienne.

Un responsable syndical de la Sofitex que nous avons pu joindre ce matin ainsi que d’autres travailleurs se reconnaissent dans la nomination de Jonas B. Bayoulou à la direction générale de la Sofitex.

Pour eux, le passage de l’homme dans la boite est resté indélébile dans la mémoire de tous ses anciens et désormais nouveaux collaborateurs qu’ils sont. Pour eux, les capacités managériales dont ils reconnaissent au nouveau directeur général sont des indicateurs déterminants d’une mission qui sera accomplie avec brio si les aléas climatiques limitent leurs effets sur la filière.

C’est donc parti pour Jonas B. Bayoulou pour écrire en lettre d’or, l’histoire d’une Sofitex nostalgique de sa renommée de meilleur producteur de coton de sa zone géographique, tombée aux oubliettes il y a maintenant plus de 5 ans. Alors, producteurs de coton du Burkina, à vos marques pour de nouveaux records inégalés dans la production cotonnière en Afrique car Jonas « Coton » arrive.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap