MPP : Hermann Sirima a claqué la porte

La saignée continue au MPP, ex-parti au pouvoir. Après la démission des 46 membres du bureau politique national, c’est le tour de l’ancien maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso et responsable provincial des jeunes du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) du Houet, Herman Sirima,  de claquer la porte du parti pour dit-il, « convenance personnelle ».

Hermann Sirima ne part pas seul, dit-on. Mais avec une dizaine de maires de la province du Houet et une vingtaine de membres du bureau politique national (BPN) de la province.

La liste des démissionnaires sera, selon lui, rendue public très prochainement.

Ouest Info

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap