Mosquée de Dioulassobâ: L’ex ministre de la culture Abdoul Karim Sango sur les décombres du minaret

image_pdfimage_print

L’ancien ministre de la culture, Abdoul Karim Sango était sur le site de la grande mosquée de Dioulassobâ ce vendredi 27 août 2021. Objectif, comprendre davantage les causes de l’effondrement du minaret de la mosquée.

Désormais conseiller spécial du président du Faso en matière culturelle, artistique et touristique; l’ex ministre de la culture, Abdoul Karim Sango est allé constater de visu l’effondrement du minaret de la grande mosquée de Dioulassobâ.

L’objectif de cette visite est selon le conseiller spécial d’apporter le soutien du président du Faso à la communauté musulmane et s’informer davantage sur les causes du sinistre. Pour avoir été ministre de la culture, l’homme dit avoir été associé aux travaux de réhabilitation. Ce qui fait qu’il se dit profondément attacher à la bâtisse qui est non seulement un patrimoine national mais qui était aussi en passe d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour ce faire, il regrette que seulement une année après l’inauguration des travaux de rénovation, la mosquée ait subit un effondrement au niveau de son principal minaret. Voulant comprendre davantage pourquoi et comment cela est arrivé, l’ex ministre de la culture finit par se rendre compte que le minaret effondré n’est pas celui qui date de la construction de la mosquée.

Il a été refait au début des années 1970. « C’est important que les autorités du pays aient ces genres d’informations et qu’ensemble avec la communauté bobolaise, des solutions idoines puissent être trouvées » s’est-il prononcé après avoir eu l’information sur les retouches du minaret il y a environ 50 ans. « Quand j’étais ministre de la culture, une de mes recommandations était de réguler au mieux la circulation autour de cette infrastructure qui est vielle de plus d’un siècle. Mais avec la situation actuelle, je rendrai compte au président et je suivrai ce dossier auprès de lui pour faire ce qui y a de mieux pour cette mosquée » a rassuré le conseiller spécial du président du Faso avant de se réjouir du bon état de la bâtisse elle-même.

Rappelons que la visite de l’ex ministre de la culture fait suite à l’effondrement d’une partie du principal minaret de la grande mosquée de Dioulassobâ le 08 août 2021.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.