Mosquée de Dioulassobâ: Les 50 millions de francs CFA de Idrissa Nassa pour une bâtisse plus solide

Dans le cadre de la réhabilitation de la vieille mosquée de Dioulassobâ, le PDG de Coris Bank International, Idrissa Nassa a fait don de 50 millions de FCFA pour soutenir l’ouvrage. C’était au cours d’une cérémonie tenue ce mardi 26 avril 2022 en présence d’autorités religieuses, coutumières et administratives de la région des Hauts-Bassins.

Le donateur entouré de responsables religieux

Constater de visu l’état d’avancement des travaux et apporter sa contribution à la réhabilitation de la vieille mosquée de Dioulassobâ pour que les travaux puissent avancer, est la raison qui a conduit le PDG de Coris Bank International Idrissa Nassa sur le site de cette mosquée.

Pour le PDG de Coris Bank International, le constat montre que cette mosquée a vieilli et ce vieillissement demande de l’entretien. C’est ainsi, pense-t-il que la communauté musulmane avec l’appui de ses partenaires s’est engagée à réaliser cet entretien afin de pouvoir la préserver pour qu’elle puisse continuer de servir cette communauté musulmane.

Au nom de cette communauté, le président du comité de réhabilitation de la mosquée Amadou Sanogo a salué l’initiative de Idrissa Nassa. « Le geste de Idrissa Nassa est une joie pour toute la communauté musulmane et autres acteurs en charge de réhabilitation de cette mosquée  » s’est-il réjoui avant de rappeler les difficultés rencontrées dans l’initiative de réhabilitation.

« La réhabilitation et l’entretien de la mosquée de Dioulassobâ est comme une personne âgée. Tu soignes une maladie et une autre se déclare dans l’instant d’après » a-t-il justifié le retard que connaît la fin des travaux de restauration de la mosquée.

le cadre de concertation des opérateurs économiques de Bobo a, à l’occasion, offert des vivres à la communauté musulmane

Au nom du cadre de concertation des opérateurs économiques de Bobo-Dioulasso, Seydou Traoré a noté l’importance de cette bâtisse dans le patrimoine culturel et historique de la ville de Bobo-Dioulasso. Tout comme le président du comité de réhabilitation, Seydou Traoré a salué l’initiative du PDG de Coris Bank International ainsi que celle de tous ceux qui ont apporté leur contribution aux travaux de réhabilitation.

A noter que le cadre de concertation a saisi l’occasion pour offrir 46 tonnes de riz à la communauté musulmane.

Pour rappel, avait déjà contribué, dans la cadre de la réhabilitation de la mosquée, 40 millions pour le pavage et 30 millions pour le minaret ce qui fait 70 millions. Ce qui fait au total, une contribution de 120 millions de FCFA de la part du PDG de Coris Bank Internationale.

Moussa Koné (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap