Mois de ramadan: « tout musulman bien portant doit jeûner » Héma Djaffar Ouattara

Jeûner est un devoir pour tout fidèle musulman bien portant. C’est du moins ce que nous a confié Héma Djaffar Ouattara, prédicateur et père fondateur du comité culturel de la génération des trois testaments (CCGT). Toutefois, rappelle-t-il les conditions dans lesquelles celui-ci peut en être exempté.

Le mois de ramadan est un mois béni car il prône le pardon et le partage chez les fidèles musulmans, foi du prédicateur Héma Djaffar Ouattara. Il fait savoir que le jeûne musulman existe depuis l’existence de l’islam et s’impose aux croyants musulmans car souligne-t-il, le saint Coran a dit que « le carême vous est prescrit aussi bien à vous, qu’à vos prédécesseurs ».

Selon le prédicateur Djaffar, le jeûne permet à une certaine catgéorie de personnes de vivre des situations telles la faim et la soif qui sont le quotidien d’autres.

A l’entendre, jeûner est un devoir pour tout fidèle musulman et seule une certaine catégorie de personnes comme les voyageurs, les malades et les femmes en menstrue sont autorisés à suspendre le jeûne à condition de rattraper les jours perdus après le mois de carême.

Il ajoute que les personnes qui ne peuvent pas jeûner pour raison de santé sont tenues de nourrir des personnes nécessiteuses pendant une période donnée.

Le fondateur du CCGT estime qu’en dehors du mois de ramadan, l’on peut aussi jeûner pour implorer le pardon d’Allah afin qu’il épargne l’humanité de certaines catastrophes naturelles telles les conflits, la famine.

Abdoul-Karim E. Sanon et LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire