Médecine interne : Les acteurs rendent hommage au Pr Joseph Drabo admis à la retraite

Après trente-trois ans de travail au service de l’Etat, plus précisément au service du développement de la médecine interne, le Pr Joseph Drabo est appelé à faire valoir ses droits à la retraite. Pour rendre un hommage à ce dernier, qui a œuvré à soutenir la modernisation et la performance des services de la médecine interne au Burkina Faso, ses collègues, amis et parents ont ténu ce samedi 26 février 2022 à Ouagadougou une cérémonie à son endroit.

Il est considéré comme le père de la médecine interne burkinabè. Lui, c’est le Pr Joseph Drabo. L’homme aurait su apporter sa touche au développement de la médecine interne au Burkina Faso.

Pendant plus de trois décennies, le Pr a déployé son énergie et ses compétences pour contribuer à non seulement améliorer la santé de ses concitoyens, mais aussi et surtout à former des centaines de jeunes spécialistes de la médecine interne.

C’était au cours d’une cérémonie d’hommage que ses désormais anciens collaborateurs lui ont souhaité une bonne retraite

Au cours d’une cérémonie ténue ce vendredi, l’engagement et l’apport qualitatif du Pr Joseph Drabo au développement de la médecine interne ont été salués par ses promotionnaires, ses jeunes collègues, patients, parents et connaissances.

Tous se sont succédé au pupitre pour exprimer leur reconnaissance et leur admiration à l’homme qui aura consacré plus de trente ans de sa vie au développement de la médecine interne au Burkina Faso et au-delà. En plus d’être un érudit de son domaine, le Pr Abdoulaye Drabo est un pédagogue « hors pair » selon le Dr Adama Diallo et un grand fédérateur.

Le Pr de dermatologie AdamaTraoré a salué le départ à la retraite d’un homme qui a quatre qualités singulières : « Un ami fidèle, un scientifique émérite, un maître qui a su assurer l’encadrement de plusieurs autres jeunes médecins au Burkina Faso et au-delà et un travailleur infatigable à même de travailler avec quiconque pour peu que cela vise à assurer la santé des patients”.

Président de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso, Professeur Macaire Ouédraogo salue l’humilité de Joseph Drabo malgré sa grandeur. Il est un hommes accessible qui n’hésite pas à apporter son concours à toute personne qui le sollicite.

Le président de l’UNB, Pr Macaire Ouédroaogo, a rappelé les qualités de l’homme

Le Président de l’Université Nazi Boni rappelle que le Pr Drabo est aussi un sportif engagé qui a défendu les couleurs du Burkina Faso. Et un autre fait distinctif de l’homme, selon le Pr Ouédraogo, c’est sa foi inébranlable.

Le départ à la retraite du Pr Drabo laissera certes un vide, mais les uns et les autres se sont réjouis de l’intelligence du Pr qui a permis de former de jeunes médecins qui se disent prêts à poursuivre le combat déjà engagé.

Dans son allocution, le Pr Drabo a remercié l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés pour lui rendre hommage. Il a invité les jeunes formés à faire du travail acharné et de la recherche constante du savoir, des impératifs. En outre, il dit rester disponible pour accompagner l’ensemble des acteurs dans les limites de ses possibilités.  Tous ont souhaité une retraite paisible au Pr Joseph Drabo.

Cheick Traoré/correspondant à Ouaga/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap