Marche des 03 et 04 juillet 2021: Des OSC de Bobo s’en démarquent

image_pdfimage_print

Une coalition d’organisations de la société civile de Bobo-Dioulasso, a animé une conférence de presse dans l’après-midi de ce vendredi 02 juillet 2021 pour se prononcer sur la marche de l’opposition, prévue les 03 et 04 juillet.

Estimant que cette marche était destinée à inviter le gouvernement à faire des réformes pour plus de sécurité au pays des Hommes intègres, la coalition trouve que celle-ci n’a plus de raison d’avoir lieu et ce, au regard des réponses du chef de l’état. « La marche a perdu son sens », lance Daouda Ouattara qui a annoncé la démarcation de leur coalition de la marche.

Maintenir cette marche malgré le récent remaniement ministériel qui donne de l’espoir au peuple, est la preuve selon lui, que d’autres personnes auraient des agendas cachés.

Du reste, la coalition encourage le gouvernement à faire des réformes de nature à rendre “plus opérationnels les hommes de terrain”.

Tout en réitérant leur soutien aux FDS, aux VDP et aux populations des régions durement éprouvées par le terrorisme, les conférenciers du jour « demandent au chef de l’Etat de travailler à entretenir la confiance du peuple et à rester à son écoute ».

Toutefois, Daouda Ouattara a invité ses camarades de lutte à rester vigilants, à se tenir prêts contre toute tentative de conduire « notre peuple, vers ce qui lui a valu de sortir les 30 et 31 octobre 2014 ». « Nous n’avons d’autres choix que d’être solidaires avec ceux que nous avons nous-mêmes élus pour nous gouverner »n a conclu Daouda Ouattara, porte-parole de la coalition

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.