Manipulation de l’information en période électorale : la Codel sensibilise à Bobo

Il s’est tenu ce samedi 24 avril 2021, à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso, une conférence publique, organisée par la convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (Codel). Une conférence qui vise à donner des informations sur les dangers des fake news de manière générale mais surtout en période électorale.

Partager avec les professionnels de l’information et de la communication, les résultats d’une étude sondage réalisée dans le cadre du projet et échanger avec eux sur les dangers de la manipulation de l’information en période électorale. Tel est selon le chargé de projet fake news à la Codel, Athanase Kaboré, l’objet de cette conférence publique. Il signifie que ce projet entend faire la sensibilisation sur les dangers des fake news.

Une vue des participants

L’objectif pour lui, c’est de contribuer globalement à des processus électoraux dans tous les compartiments d’une élection.

Aussi, il a fait savoir qu’un des principaux dangers liés aux fake news, identifiés est le détournement de voix des électeurs qui reçoivent de la mauvaise information et cette mauvaise information influence sur leur choix pendant un processus électoral.

Le second danger lié aux fake news selon Athanase Kaboré, c’est le risque de conflit entre les partis politiques et aussi entre les électeurs. « La fausse information intentionnellement distillée peut entrainer des conflits entre les électeurs, les partis politiques ou même engendré des situations conflictuelles et sécuritaires dangereuses » a laissé entendre Athanase Kaboré.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire