Manifestation contre le recensement des habitats aux secteurs 24 et 33 de Bobo : « c’est l’œuvre des vendeurs de parcelles… », Bakoné Milogo

image_pdfimage_print

Le 28 décembre 2020, la mairie de l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso a été prise d’assaut par des populations venues exprimer leur opposition à une opération de recensement des habitats dans les zones non loties des secteurs 24 et 33 dudit arrondissement.

Lors d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an organisé par le collectif des associations féminines de l’arrondissement 4, ce samedi 23 janvier 2021, le maire Ladji Bakoné Milogo a profité de l’occasion pour dit-il, éclairer la lanterne des uns et des autres quant aux supputations autour  du projet.

Pour le maire, il s’est agit en effet, de connaître le nombre d’habitats dans cette  zone afin de faire prendre en compte certains résidents de la zone non lotie concernée par les promoteurs immobiliers qui opèrent dans la localité. Chose qui allait selon lui, faciliter un éventuel lotissement si toutefois la mesure de suspension venait à être levée.

Si ce projet est jugé noble selon le maire, celui-ci ne ferait  cependant pas l’affaire des « vendeurs de parcelles dans la zone non lotie » car, une fois le nombre d’habitats connu, toute nouvelle construction après le passage des recenseurs, ne sera pris en compte dans les actions de restructuration de la zone. Ce qui freine du coup,  l’activité des vendeurs de parcelles, à en croire le maire.

« Tous ceux qui achètent les parcelles dans ces zones, c’est dans l’espoir de se faire recenser un jour afin de bénéficier d’une parcelle. Si on leur dit qu’ils ne sont plus recensés parce que l’opération est déjà passée, personne ne voudra encore d’une parcelle dans la zone. Comprenez donc que ça n’arrange pas les personnes qui s’adonnent à ces pratiques (la vente des parcelles) », a expliqué le maire.

Et ce sont ces derniers dit-il, qui ont orchestré la manifestation pour « faire croire aux gens que les populations n’adhèrent pas au projet » afin de le stopper pour que  eux, puissent continuer « tranquillement leur deal ». « Ce sont les vendeurs de parcelles dans la zone qui ont orchestré le mouvement parce qu’ils voyaient leurs intérêts menacés » a-t-il dit avant d’inviter les populations à rester serein relativement à la question.

Jack Koné/Ouest-info.net

Une réflexion sur “Manifestation contre le recensement des habitats aux secteurs 24 et 33 de Bobo : « c’est l’œuvre des vendeurs de parcelles… », Bakoné Milogo

  • 26 janvier 2021 à 9 h 04 min
    Permalien

    Ce que moi j’ai comprie , vaut mieux de laisser passé les electionsmunicipales avant d’enclancher lrs recencement.

Commentaires fermés.

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.