Maison de la parole : La formation de 60 jeunes conteurs restituée

L’association la maison de la parole, dans le cadre de la mise en œuvre de son projet intitulé « l’Art de conter », a formé 60 jeunes conteurs dans 4 régions du Burkina Faso. La cérémonie de restitution de cette formation est intervenue dans la nuit du vendredi 22 mars 2019 à Bobo-Dioulasso.

Par ce projet financé par le fonds pour le développement culturel et artistique (FDCT), l’association la maison de la parole entend contribuer à la professionnalisation du conte en particulier et l’art du récit en général.

Sont concernées par ce projet, 4 régions du Burkina Faso à savoir les Hauts-Bassins, la boucle du Mouhoun, le plateau central et les Cascades. Dans chacune de ces régions, 15 jeunes conteurs ont été formés soit au total, 60 jeunes conteurs. Des modules comme « le conte initial », « la mise en bouche » et « les techniques de conte » leur ont été enseigné.

A l’issue de la formation dans chaque région, 5 jeunes conteurs ont été sélectionnés pour prendre part à une autre formation de haut niveau qui s’est tenu à Bobo-Dioulasso du 18 au 22 mars 2019.

Et c’est à l’issue de cette formation de perfectionnement ou de « haut niveau » que l’association initiatrice de ce projet a décidé d’organisé cette cérémonie de restitution afin de permettre à ses partenaires, aux autorités en charge de la culture mais également aux autres acteurs de constater de visu, les résultats de cette formation.

Ainsi, les participants, à tour de rôle, se sont succédé pour livrer au public, ce dont ils ont appris durant la formation.

Une prestation qui a séduit plus d’un notamment le FDCT pour qui, le résultat présenté par les conteurs témoigne non seulement de la qualité du projet de l’association mais également du sérieux avec lequel il a été mis en œuvre. « Nous saluons, félicitons et encourageons l’association pour cette belle initiative » a laissé entendre Herman Kwéné, directeur des affaires juridiques et du contentieux, représentant le directeur général du FDCT. Aussi, il a exhorté les participants à cette formation à s’approprier les connaissances acquises.

Du reste, les participants, par la voix de leur représentant Imien Hadou, ont salué l’association pour ce renforcement de capacités dont ils ont bénéficié et ce, à travers cette formation.

Pour sa part, l’association entend selon son administrateur général Abdoulaye Ouattara, continuer sur cette lancée en vue de la professionnalisation du conte. C’est par la remise de diplômes aux différents participants que la cérémonie de restitution a pris fin !

 

Jack Traoré

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire