Lutte contre l’insécurité au Burkina : 1198 soldats prêts pour le champ de bataille

1198 soldats, du contingent 2018, ont été présentés au drapeau dans la matinée de ce mercredi 14 août 2019 au camp Ouezzin Coulibalay de Bobo-Dioulasso.

1200 soldats au départ, ils sont finalement 1198 à franchir la première étape de la formation, les 2 autres ayant été radiés.

C’est en janvier 2019 qu’ils ont été repartis dans trois centres régionaux à savoir Dori, Bobo-Dioulasso et Fada N’gourma. Six (06) mois durant, ces soldats ont été formés dans différents domaines comme la formation militaire générale, la formation opérationnelle puis la formation physique et sportive.

Ces connaissances apprises vont du reste, leur permettre « d’avoir un bon esprit militaire qui fera d’eux des bons citoyens et combattants ».

Cette présentation au drapeau national qui symbolise le ralliement est aussi le signe que ces soldats sont désormais aguerris et aptes à mettre en pratique les connaissances acquises.

Aussi, ces savoir-faire et savoir-être leur permettront d’agir en militaires professionnels dans la défense de la patrie et ce, « au péril de leur vie ». « Prêt à mourir en tout temps et en tout lieu ; pour la cause de notre chère patrie » disent-ils dans leur chant de promotion.

Un engagement qui a réconforté Gilles Bationo, chef d’état-major de l’armée de terre. « Le résultat est très bon. Au regard de ce que traverse notre pays, ces 1198 soldats sont pour nous comme des volontaires qui s’engagent à défendre leur nation car aujourd’hui, ils ne sont pas nombreux les parents qui veulent voir leurs enfants devenir soldats » a-t-il signifié avant de préciser que la formation a été adaptée à la situation sécuritaire actuelle du pays.

Soldat de deuxième classe, Natacha Diendéré est consciente de la situation mais dit-être déterminée. « Je suis consciente de la situation de mon pays. Et c’est une fierté pour moi d’être un soldat bien formé qui défendra et servira ma nation pour y rétablir la paix et la quiétude » a-t-elle laissé entendre.

Défilés de troupes, démonstrations des pratiques acquises et remises d’épaulettes ont été les principaux axes qui marqués cette cérémonie de présentation au drapeau.

Djénéba Naon (stagiaire)

Laisser un commentaire