Lutte contre le Sida et les Hépatites: l’ONG REVS PLUS sensibilise sur l’intérêt du dépistage

Ce lundi 22 novembre 2021, l’ONG responsabilité espoir vie solidarité (REVS PLUS) a animé une conférence de presse à son siège à Bobo-Dioulasso. Cette conférence animée par la présidente du conseil d’administration de lONG, Martine Somda vise à tenir informer l’opinion publique nationale et surtout la population des sept villes abritant ses antennes de la tenue d’une campagne de plaidoyer pour la reconnaissance du statut des pairs éducateurs comme agents de santé et acteurs clés.

Contribuer aux efforts de prévention, de dépistage et de prise en charge du VIH et des hépatites virales B et C au Burkina Faso est l’objectif visé par cette campagne de sensibilisation de l’ONG REVS PLUS dans les villes abritant ses antennes.

Prévue se tenir du 22 au 28 novembre 2021, dans les sept villes du Burkina qui abritent les antennes de REVS PLUS, cette campagne est à sa deuxième édition et vise le grand public, les médias et les populations des villes concernées par la campagne de communication et de dépistage.

Selon la conférencière, cette campagne consiste à faire des séances de sensibilisation et de dépistage des populations à haut risque. Elle rappelle qu’en novembre 2020, l’organisation de la première édition de la semaine internationale du dépistage fut un coup de projecteur sur le dépistage par les pairs, qui a montré sa pertinence dans la lutte contre le VIH/SIDA et autres.

Il s’agit en particulier dans le cadre d’actions menées pour les personnes vivant avec le VIH, des personnes transgenres, des homosexuels, travailleuses du sexe, les personnes qui s’injectent des drogues ou encore des personnes migrantes et détenues. Chose qui a permis selon Martine Somé de réaliser 500 tests en 2020, avec 37 cas positifs d’hépatite B, 9 cas d’hépatite C et 6 cas de VIH1.

Quel que soit la nature de l’infection, la conférencière estime que connaitre son statut est indispensable pour prendre soin de soi. Le dépistage s’avère pour elle la première étape pour mettre fin à ces infections.

Pour la présidente édition, REVS PLUS et ses collaborateurs se mobilisent pour la reconnaissance du statut des agents de santé communautaires. Ainsi, indique-t-elle, que des équipes vont se déployer dans les villes abritant les antennes de REVS PLUS à savoir Bobo-Dioulasso, Diébougou, Dano, Houndé, Dédougou, Solenzo et Ouagadougou afin de sensibiliser et d’informer les populations cibles sur l’importance du dépistage et du diagnostic précoce pour une prise en charge efficace des infections.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap