Lutte contre le mariage forcé et précoce : le HCR sensibilise une quarantaine de réfugiés à Bobo

image_pdfimage_print

Le lundi 07 décembre 2020,  la salle de conférence du gouvernorat de la région des Hauts Bassins a servi de cadre pour la tenue d’une rencontre de sensibilisation sur la problématique du mariage forcé et précoce au Burkina Faso au profit de 46 réfugiés, en majorité des femmes.

Organisé par l’organisation chrétienne pour le développement (CREDO) et Financé par le HCR, cette rencontre se déroule dans le cadre des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences faites aux femmes. Une activité qui est d’une échelle internationale mondiale et qui est célébrée dans tous les pays, partout dans le monde.

Cette année, l’événement est organisé autour de 2 thématiques à savoir les mariages forcés et précoces et les risques associés au travail dans le secteur informel.

La rencontre de ce lundi a essentiellement tournée autour du premier thème a travers une communication assurée par Awa Ouattara née Sanogo , administrateur des affaires sociales , représentante la directrice provinciale du Houet.

Elle à donné des informations sur le phénomène au public cible constitué de réfugiés. Madame Ouattara en déduit qu’au fond, ce phénomène, présente des raisons plus subjectives qu’objectives. Et malgré les efforts des uns et des autres, le fléau n’est pas prêt de s’estomper de sitôt au Burkina Faso qui occupe le 7e rang mondial.

La communicatrice a souhaité que les partenaires techniques et financiers s’investissent d’avantages pour son éradication car, « les sensibilisations ne peuvent pas porter en un laps de temps, Il faut de l’assiduité ».

Les participants ont profité par des exemples vécu mettre à nu cette pratique qui entraîne des difficultés chez la jeune fille surtout au niveau de son éducation.

Nombré David, l’agent social du programme CREDO/HCR qui a coordonné la rencontre a promis que l’autre thème des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences faites aux femmes, fera prochainement l’objet d’une communication les jours à venir.

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.