Lutte contre le covid19: Olam/Burkina fait don de 30 tonnes de riz aux producteurs nationaux d’anacarde

En vue de soutenir les efforts nationaux de lutte contre la pandémie du coronavirus et ses effets, Olam Burkina a fait don de vivres au profit des producteurs d’anacarde du Burkina Faso. Composé essentiellement de riz, ce don vise à accompagner ces acteurs économiques à pouvoir traverser la crise sanitaire. Les bénéficiaires ont reçu le don le jeudi 14 mai 2020, au gouvernorat de la région des Hauts-Bassins. C’était en présence du gouverneur Antoine Attiou qui a réceptionné le don avant de le transmettre aux bénéficiaires.

Ce sont au total 30 tonnes de riz estimées à environ 12 840 000f CFA que les producteurs d’anacarde du Burkina ont reçu de la part de Olam Burkina.

Selon Valérie Méda, chef de zone de Olam/Burkina, ce geste est une manière d’apporter le soutien de l’organisation au gouvernement du Burkina Faso qui est gravement éprouvé par la crise sanitaire qui secoue le monde entier.

Pour lui, le monde paysan est particulièrement très touché. Ce qui justifie ce don vis-à-vis des producteurs d’anacarde.

Du côté des bénéficiaires, c’est l’expression d’une immense joie qui se dégage. Selon Pié Barro, secrétaire permanent de l’union nationale des producteurs d’anacarde, ce don va permettre aux acteurs de faire face aux effets néfastes de la pandémie à coronavirus au Burkina Faso.

Du reste, cette situation a selon lui, entrainé une mévente et une baisse du prix de l’anacarde. « Cette année, les prix de l’anacarde ont chuté. Il y a eu des méventes au sein de la production et même des productions qui n’ont pas pu être vendues à cause de la maladie du covid-19. Pourtant c’est la vente de l’anacarde qui permet d’acheter les céréales pour la consommation familiale » a indiqué Pié Barro.

Pour ce faire, il a salué l’apport de Olam Burkina, qui, selon lui, va permettre aux producteurs d’anacarde d’avoir de quoi subvenir à leurs besoins vitaux pour traverser cette période de transition dû au coronavirus.

Gouverneur de la région des Hauts-Bassins par ailleurs président du comité régional de gestion des épidémies , Antoine Attioua tenu à saluer le geste de Olam/Burkina qui soulage un tant soit peu, les acteurs bénéficiaires. A ces derniers, Antoine Attiou a invité à faire bon usage des vivres qu’ils ont reçu.

Notons que la société Olam exerce dans le domaine des noix comestibles au Burkina Faso notamment le commerce de l’anacarde et du sésame.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire