Lutte contre le covid19 : La société CIMAF offre du matériel à Karangasso Sambla pour la reprise des cours

La société Ciments de l’Afrique (CIMAF) a procédé à une remise de matériel de protection à la commune de Karangasso Sambla. Objectif, soutenir les efforts du conseil municipal de la collectivité et accompagner la reprise des cours dans un minimum de sécurité sanitaire. A ce don s’est greffé d’autres gestes de la part de la commune et de certains autres de ses partenaires. La cérémonie officielle de remise de ces dons a eu lieu le vendredi 8 mai 2020 à la mairie de Karangasso Sambla.

Accompagner la reprise des cours dans la commune de Karangasso Sambla dans un environnement débarrassé de risques élevés d’exposition à la Pandémie du coronavirus est l’objectif visé par CIMAF à travers ce don de matériel de prévention de la maladie.

D’une valeur d’environ 2 millions de FCFA, le don de CIMAF à la commune de Karangasso Sambla au profit du secteur de l’éducation et d’autres structures de service public est constitué de 30 lave-mains et de 120 cartons de savon.

Claude Kompaoré, directeur commercial et marketing de CIMAF

Pour Claude Kompaoré, directeur commercial et marketing de CIMAF par ailleurs porte-parole de tous les donateurs du jour, ce don vise de manière globale à soutenir les efforts du conseil municipal de la collectivité dans la lutte contre la pandémie mais principalement à favoriser la reprise des cours dans la commune.

Selon lui, ce geste répond fondamentalement à un besoin qui conditionne la reprise des cours dans la localité. Claude Kompaoré fonde donc l’espoir que ce matériel de protection contribuera à favoriser la réouverture des salles de classe.

Au don de CIMAF, l’on peut noter que d’autres matériels issus d’autres donateurs ont été réceptionnés et mis à la disposition des écoles et d’autres services publics.

De ces dons composés également de kits et d’argent en espèces, l’on peut compter avec un lot de 70 kits de lave-mains offert par le conseil municipal lui-même aux différentes structures de service public de la commune de Karangasso Sambla.

CIM Carrière, Anna Labo et Fiza (société d’exploitation de carrière) font également partis des donateurs du jour. C’est donc un total de 200 kits de lave-main, 2000 masques de protection, 120 cartons de savon, du savon liquide qui seront repartis prioritairement dans 30 écoles primaires ; 3 CEG et 1 lycée de la commune. Le reste du matériel sera réparti entre les autres structures publiques.

Une vue des dons reçus par la commune de Karangasso sambla

Maire de la commune de Karangasso Sambla, Abdramane Ouattara dans son intervention a salué le geste des différents donateurs qu’il a appelé « les partenaires de la commune de Karangasso Sambla ».

Faisant allusion à la contribution du conseil municipal à la dotation des écoles et des autres structures publiques en kits, le maire fait savoir que cette action est un devoir pour les élus locaux qu’ils sont. Pour ce faire, il a lancé un appel aux bénéficiaires à faire bon usage du matériel reçu afin que la commune puisse être à l’abri de la pandémie.

Représentant les bénéficiaires, l’inspecteur de l’éducateur de base de Karangasso Sambla s’est réjoui de l’initiative qui est, dit-il, venue à un moment où les différents acteurs de l’éducation s’interrogeaient sur ces conditions à réunir pour la reprise des cours.

Pour lui, ce geste soulage tout le corps éducatif de la commune car il s’agissait selon lui d’une question de « vie ou de mort ». Il a toutefois rassuré les donateurs que le matériel sera utilisé à bon escient car estime-t-il que tous les acteurs bénéficiaires sont conscients de leur rôle dans la lutte contre la pandémie.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire