Lutte contre le covid-19: une caravane pour sensibiliser les populations de la ville de Bobo

Ce mardi 16 février 2021, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Attiou a procédé au lancement de la caravane de sensibilisation sur les mesures barrières pour lutter contre le coronavirus. Cette caravane a été initiée par le comité sectoriel de communication piloté par le ministère de la communication et des relations avec le parlement. La cérémonie de lancement a connu la présence d'autorités administratives locales

Selon la directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins, Margueritte Blegna, cette caravane vise à sensibiliser la population sur les mesures barrières et contribuer à lutter efficacement contre cette maladie au Burkina Faso.

Elle indique que cette caravane est constituée de jeunes, sur un véhicule d’animation qui vont faire le tour de la ville de Sya pour véhiculer le message de sensibilisation et d’autres groupes de jeunes, déployés dans la ville pour sillonner les endroits stratégiques comme les marchés, les lieux de culte et de grand regroupement pour faire la sensibilisation et aider la population avec du gel, des cache-nez, apprendre aux gens à se prendre eux-mêmes en charge, à utiliser le matériel de protection et aussi à protéger son prochain.

Pour le président du comité d’organisation de ladite caravane, Emile Kaboré, il s’agit de rappeler à chacun que le respect des gestes barrières ne doit pas être une question de choix, mais un devoir afin de se sauver et aussi sauver les autres.

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Attiou, signifie que le lancement de la caravane a été associé à la rencontre périodique du comité régional de gestion des épidémies dans la région des Hauts-Bassins, dans laquelle rencontre il est ressorti que les cas confirmés de covid-19 sont à la baisse tandis que le nombre de décès croit quotidiennement.

Pour le directeur régional de la santé, il s’agit d’une insuffisance de moyens pour prendre en charge les cas de maladie au niveau du centre covid et aussi au CHUSS. Et Le gouverneur de rassurer qu’un plaidoyer est en train d’être fait auprès des partenaires pour qu’un soutien en oxygène puisse être fait.

Il regrette par ailleurs que le centre covid de la région des Hauts-Bassins ne puisse accueillir qu’une dizaine de personnes alors que le nombre de patients admis au centre atteint souvent beaucoup plus élevé.

L’étape de Bobo-Dioulasso, rappelons-le, marque la fin de cette caravane qui a déjà sillonné plusieurs régions du pays.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire