Lutte contre le Covid-19: le PNUD apporte son soutien à la commune de Bobo

Dans le cadre de la lutte contre le covid-19, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a offert ce mercredi 3 mars 2021, des dispositifs de lavage de mains à la commune de Bobo-Dioulasso. Le lycée municipal Vinama Thiémounou Djibril (LMVTD) en a été un des bénéficiaires directs de ces kits.

22 kits de lave-mains, c’est le soutien que le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a apporté à la commune de Bobo dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus.

Selon le représentant résidant du PNUD au Burkina Faso, Mathieu Ciowela, ce geste vise à traduire au gouvernement et aux autorités locales, l’engagement de l’institution spécialisée de l’ONU à les accompagner dans la lutte contre la maladie.

Avec l’accord du conseil municipal, dit-il, dans le cadre d’un appui pour la mise en œuvre de son plan national, le PNUD a décidé d’installer ces lave-mains d’une grande capacité dans des endroits publics.

C’est ainsi que le lycée municipal Vinama Thiémounou Djibril (LMVTD) en a été un des principaux bénéficiaires des kits offerts. Pour le responsable pays de l’institution, ces kits contribueront à protéger davantage les élèves.

Pour ce faire, il les a invités à utiliser à bon escient le matériel dont ils sont bénéficiaires. « Ce sont des kits de lave-mains et non de lave pieds. Connaissant les élèves, c’est sûr qu’après le sport, certains vont vouloir l’utiliser pour se laver les pieds », les a-t-il exhortés avant de les inviter à bien entretenir le dispositif car dit-il, l’on ignore la fin de cette pandémie.

Qu’à cela ne tienne, Mathieu Ciowela rappelle qu’en plus du covid-19, les kits offerts peuvent aider à éviter certaines autres maladies notamment diarrhéiques.

Proviseur du lycée municipal VinamaThiémounou Djibril, Dierma Dabiré Michélin a salué l’initiative du PNUD à sa juste valeur car selon elle, ces lave-mains sont arrivés au bon moment car ceux déjà existants commençaient à s’user.

Ainsi, la première responsable de l’établissement scolaire a rassuré les donateurs qu’un comité de veille a été mis en place pour sensibiliser les bénéficiaires quant à l’usage de ces dispositifs.

Tout comme le proviseur du lycée municipal, le maire de la commune a bien apprécié cette action du PNUD qui se présente désormais comme un bon partenaire à la commune de Bobo-Dioulasso. Pour Bourahima Fabéré Sanou, ce don est un geste symbolique et interpellateur à chaque acteur de la vie sociale que l’on doit apprendre à vivre avec le covid-19 c’est-à-dire en se protégeant.

Notons que les kits offerts à la commune par le PNUD est de fabrication locale. Toute chose qui promeut le développement local et s’inscrit du même coup dans la philosophie du PNUD.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire