Lutte contre le coronavirus : un collectif de 15 artistes de Bobo compose une chanson pour sensibiliser

Un collectif de 15 artistes de la ville de Bobo-Dioulasso a produit une chanson de sensibilisation des populations contre le coronavirus. Cette action vise à rappeler aux populations le respect des mesures adoptées par les autorités en vue de freiner la propagation de la maladie au pays des Hommes intègres. L’œuvre a été présentée au maire de la commune de Bobo-Dioulasso à l’occasion de la cérémonie de remise des kits de lavage de mains et de gel désinfectant aux services communaux le 24 mars 2020.

Dans la foulée de la lutte contre le covid19 communément appelé coronavirus au Burkina Faso, un collectif d’artistes de la commune de Bobo-Dioulasso a décidé d’apporter sa part de contribution dans cette lutte collective.

Composé d’une quinzaine d’artistes, le collectif a produit une chanson de sensibilisation des populations. Pour l’avoir présenté au premier responsable de la commune, les artistes ont bénéficié de l’encouragement de Bourahima Sanou qui les a félicités avant de prendre une petite part au clip de la chanson qui sera bientôt disponible.

Pour Diakité Diafodé Kaba Alexandre représentant le groupe, l’idée de faire une chanson de sensibilisation est née de la propagation du coronavirus qui est selon lui, l’affaire de tous.

Il précise que lorsqu’il y a ces genres de situation au pays, les artistes essaient toujours de donner de la voix car c’est, souligne-t-il, ce qu’ils ont comme moyen. « Les artistes n’ont pas de gros moyens financiers ou matériels pour contribuer à une situation de combat. Ils n’ont que leurs voix. C’est pourquoi, avec la situation du coronavirus, nous avons en 48 heures produit une chanson pour aider à sensibiliser les populations au respect des consignes des autorités pour que le virus ne puisse pas gagner du terrain dans notre pays » a fait savoir Diakité Diafodé Kaba Alexandre.

Ce dernier a insisté sur le respect des consignes sanitaires avant d’inviter les populations à ne pas céder à la peur ni à la panique car si les mesures sont respectées par tous, le coronavirus ne peut que faire sa valise du Burkina Faso.

Notons que cette chanson faite en français, dioula et mooré ne s’adresse pas seulement à la population de Bobo-Dioulasso mais plutôt à l’ensemble de la population burkinabè qui chantera en chœur comme ces artistes « stop coronavirus, tu n’as pas ta place au Burkina Faso ».

Abdoulaye Tiénon

Laisser un commentaire