Lutte contre le coronavirus à Bobo : plus de 300 volontaires prêts à sensibiliser la population

Afin de contribuer à briser la chaine de contamination du coronavirus dans la commune de Bobo-Dioulasso, le conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins a initié une formation au profit de jeunes volontaires pour être des agents sensibilisateurs. Ce samedi 25 avril 2020, au conseil régional des Hauts-Bassins, a eu lieu le lancement officiel de cette opération de sensibilisation de la population quant aux mesures à prendre pour lutter contre cette pandémie du coronavirus.

Depuis l’apparition du premier cas de covid-19 au Burkina Faso, les actions en vue de lutter contre la pandémie ne cessent de se multiplier.

C’est dans cet élan que le conseil régional de la jeunesse a voulu apporter sa partition en mettant à la disposition du comité régional de lutte contre les épidémies dans les Hauts-Bassins, 377 volontaires en qualité d’agents sensibilisateurs.

Selon le président du conseil régional Célestin Boyo Koussoubé, c’est un acte salutaire. « C’est une jeunesse mûre d’esprit pour avoir pensé à contribuer à la lutte contre la maladie. Cela signifie qu’ils sont sensibles aux problèmes de leur familles, de leurs parents, de leurs enfants, bref, de leurs communautés » a-t-il indiqué avant d’encourager et inviter les jeunes initiateurs de l’action de sensibilisation à toujours continuer dans ce sens chaque fois que de besoin afin d’être le fer de lance du développement de la région des Hauts-Bassins.

Quant à leur mission, Célestin Boyo Koussoubé laisse entendre que les volontaires ont reçu des techniques d’approche qui vont leur permettre de parler en toute confiance et convaincre les gens à s’approprier les mesures édictées par le ministère de la santé.

Abordant la question du port obligatoire de masque de protection à compter du 27 avril 2020, le président du conseil régional fait savoir que les agents sensibilisateurs doivent bien expliquer le « bien-fondé » de ce matériel de protection à la population.

Selon le président du conseil régional de la jeunesse des Haut-Bassins, Omar Traoré, ces jeunes volontaires formés sont porteurs d’un message de sensibilisation dans la lutte contre la pandémie du covid-19 et doivent faire du porte à porte, aller dans les marchés et même dans la rue pour sensibiliser les gens et donner la vraie information sur la pandémie qui sévit au Burkina.

Outre cette sensibilisation, souligne Omar Traoré, une campagne d’identification des familles démunies est prévue afin de les doter en matériels de protection.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire