Lutte contre la fraude à l’ouest du Burkina : plus de 155 tonnes de produits impropres à la consommation détruites à Bobo

155,680 tonnes de produits impropres à la consommation, saisis par les services de contrôle économique et de la répression de la fraude des régions des Cascades et des Hauts-Bassins ont été détruites au centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso ce jeudi 02 juillet 2020.

D’une valeur estimée à 114 576 000 Francs CFA, ces produits sont composés de farine et riz ; des médicaments ; des produits phytosanitaires ; des liqueurs frelatées ; des boissons non alcoolisées et de divers autres produits périmés.

Ces produits, selon le directeur régional du commerce, de l’industrie et de l’artisanat des Hauts-Bassins, ont été saisis dans des localités des régions concernées courant juin 2019 à juin 2020 lors de missions de contrôles inopinés.

Par cette opération de destruction, la brigade mobile de contrôle économique et de répression de la fraude entend réaffirmer l’engagement du ministère en charge du commerce à traquer les ‹‹pollueurs du marché burkinabè›› de produits impropres à la consommation. « L’objectif est d’assainir le marché pour le bien-être des consommateurs » a laissé entendre le directeur régional des Hauts-Bassins, du ministère en charge du commerce.

Aussi, invite-t-il les consommateurs à la vigilance et ce, par vérification minutieuse de la date de péremption des produits avant tout achat.

Du reste, ceux-ci peuvent et doivent participer à la lutte contre le phénomène de la concurrence déloyale matérialisée par la fraude et la contrefaçon selon lui.

Toutefois, le service de contrôle peut être joint au 80 00 11 86 pour signaler tout cas suspect dans le domaine de la commercialisation des produits de grande consommation.

Il convient de préciser que cette opération de destruction va se poursuivre les jours à venir car, chaque type de produits à sa manière de destruction.

Et le directeur régional du commerce, de l’industrie et de l’artisanat des Hauts-Bassins d’indiquer que plus de 176 tonnes de farines sont encore stockées dans les entrepôts à Bobo-Dioulasso en attente d’être détruites.

JK

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire