Lutte contre la Covid-19: Une campagne pour intensifier la vaccination dans les Hauts-Bassins

image_pdfimage_print

Ce lundi 9 août 2021, a eu lieu au centre hospitalier universitaire Sourou Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso le lancement d’une campagne d’intensification de la vaccination contre la covid-19. La cérémonie de lancement a eu lieu en présence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins Antoine Atiou, des premiers responsables sanitaires de la région et du personnel soignant du CHUSS.

Encourager le personnel soignant pour son dévouement à la vaccination contre la covid-19, inviter le personnel soignant non encore vacciné à le faire pour éviter d’être des sources de contamination. Tel est selon le gouverneur de la région des Hauts-Bassins Antoine Atiou les raisons de la tenue de cette cérémonie de lancement officiel de la campagne d’intensification de la vaccination contre la covid-19 au CHUSS. Pour lui il est indiqué que le personnel soignant soit en bonne santé afin d’éviter de contaminer les patients ou se faire infecté soi-même.

Pour le directeur régional de la santé des Hauts-Bassins Rodrigue Diao, il faut que les autorités sanitaires du CHUSS puissent témoigner de l’efficacité de la vaccination en acceptant de se faire vacciner pour montrer l’exemple pour qu’eux-mêmes ne soient pas des vecteurs de contamination du virus.

Chose qui permet de briser selon lui, la chaine de contamination de la covid-19. Il fait savoir que les réapprovisionnements se poursuivent en termes de doses de vaccin. « Cette semaine, le vaccin Johnson and Johnson sera réceptionné dans les Hauts-Bassins et la semaine prochaine, nous attendons le vaccin chinois sinophare. Les vaccins seront disponibles dès leur réception » a-t-il ajouté avant d’appeler l’ensemble de la population à adhérer à la vaccination, au regard du regain de la maladie dans la sous-région.

Aussi, il a invité les agents de santé à adhérer massivement à la vaccination pour permettre d’éviter la saturation des hôpitaux, car estime-t-il que c’est la vaccination qui permet d’éviter les cas graves qui nécessitent une hospitalisation.

Le directeur général du CHUSS, Seydou Barro salue l’accompagnement du premier responsable de la région des Hauts-Bassins qui a donné plus d’ampleur et de visibilité à cette vaccination dans la région. Avec la diversité des vaccins en cours, le directeur général reste optimiste quant à l’éradication de cette maladie.

A noter que cette campagne est l’occasion pour ceux qui avaient leur première dose contre la covid-19 d’en recevoir la seconde.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.