Lutte contre la corruption : La nouvelle stratégie présentée aux forces de la Boucle du Mouhoun

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) sonne la mobilisation des différents acteurs contre la corruption. En l’effet, elle a organisé ce lundi 11 avril 2022 à Dédougou, des assises régionales aux fins de soumettre son projet de stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption aux forces vives de la région de la Boucle du Mouhoun. Selon le contrôleur d’Etat, Mamoudou Drabo, ces assises vont permettre aux acteurs de la région de, non seulement prendre connaissance du projet de la stratégie, mais également de recueillir leurs contributions pour l’enrichir.

« La corruption demeure tenace au Burkina Faso en considération des rapports publiés par certaines structures de lutte contre le phénomène », a dit le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, dans son discours d’ouverture des assises régionales sur l’élaboration de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption.

Les multiples efforts consentis par les différents acteurs n’ont pas encore permis de juguler le fléau qui continue de gangrener la société, annihilant presque toutes les initiatives de développement au niveaux local et national, a poursuivi le gouverneur.

Face à cette situation, « il faut redoubler d’efforts », a laissé entendre le contrôleur d’Etat Mamoudou Drabo, par ailleurs chef du département de la stratégie nationale de prévention à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

A l’en croire, la tenue des assises régionales dans la Boucle du Mouhoun comme dans les autres régions du Burkina Faso s’inscrit dans la dynamique des actions entreprises par les plus hautes autorités pour vaincre la pratique qu’il qualifie de néfaste.

Elle vise aussi à partager le contenu du projet de la stratégie avec les populations de la Boucle du Mouhoun. Et en retour, il s’agit pour l’ASCE-LC de recueillir les préoccupations, les suggestions et les recommandations de la région en matière de lutte contre la corruption. 

A l’issue des assises régionales, un atelier national va être organisé à Ouagadougou pour valider la stratégie qui va servir de boussole dans la prévention et la lutte contre la corruption au Burkina Faso, a informé le contrôleur d’Etat.

En rappel, la présente stratégie nationale en élaboration va remplacer dans les jours à venir la précédente, arrivée à échéance depuis 2016.

Sougrinonma Belem/correspondant à Dédougou

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap