Lutte contre le coronavirus à Bobo: L’Université Nazi Boni fait don de matériel de prévention au CHUSS

L’Université Nazi Boni (UNB) de Bobo-Dioulasso a, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, fait un geste au profit du centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso. Essentiellement composé de matériel désinfectant, ce don vise à soutenir l’hôpital dans la lutte contre la pandémie qui prend du terrain dans le pays. La remise officielle du don est intervenue dans la matinée du mardi 31 mars 2020 à la direction régionale des Hauts-Bassins sise à Bobo-Dioulasso.

240 litres de solution hydro alcoolique, 45 litre d’eau de javel, 10 pulvérisateurs, 100 pissettes et 200 litres d’alcool éthylique composent le don de l’université Nazi Boni (UNB) à l’endroit du centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS).

A ce matériel viendra s’ajouter selon les donateurs, des masques de protection de marque de fabrique locale (FILSAH) les jours à venir.

Pour le président de l’Université Nazi Boni (UNB), Professeur Macaire Ouédraogo, ce don est la contribution de l’Université qui est une structure de recherche dans la lutte contre le coronavirus.

Il ajoute que d’autres expertises seront disponibles au sein de l’université dans la recherche de solutions dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Sans être pessimiste quant à une éventuelle persistance du fléau dans le pays, Macaire Ouédraogo a affirmé l’engagement de l’université à réapprovisionner le CHUSS en matériel désinfectant car dit-il, l’UNB dispose de compétences et de capacité de produire ces produits en quantité industrielle.

Directeur régional de la santé des Hauts-Bassins, Seydou Ouattara a salué cette action de contribution à la lutte contre le coronavirus à sa juste valeur. Pour lui, ce don vient à point nommé et aidera sans nul doute le personnel du CHUSS à améliorer leurs conditions de travail surtout dans la prise en charge des malades de la pandémie.

Il a de ce fait, souhaité que ce matériel soit utilisé de manière efficiente pour qu’il puisse répondre aux objectifs visés par les donateurs. Toute chose que le directeur général du CHUSS s’est engagé à assurer.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire