Lotissement à Kouka : le maire de la commune éclaircit les circonstances de l’opération

Le dimanche 12 janvier 2020, s’est tenue à la mairie de Kouka, une conférence de presse organisée par le maire de la commune, Charles Sanou. L’objectif de ce point de presse était d’éclaircir les circonstances du processus de lotissement de 200 hectares, engagé dans la commune par le conseil municipal avec l’accord du gouvernement. En effet des notables seraient opposés au projet estimant qu’ils n’auraient pas été impliqués dans le processus. Toute chose que le maire Charles Sanou contredit avant d’apporter des éclaircissements.

Le processus de lotissement engagé dans la commune de Kouka semble faire des mécontents et pas des moindres. Il s’agit de certains notables qui disent ne pas être au courant d’un quelconque lotissement à Kouka. Faux, selon les explications du maire Charles Sanou qui défend que c’est après un long processus d’information auprès de tous les acteurs que le projet a commencé à prendre forme.

A en croire des passages de sa déclaration, les notables réticents au lotissement ne font preuve que de mauvaise foi. Mauvaise foi car c’est depuis 2018 dit-il, lors d’une session du conseil municipal qu’il a été porté à la connaissance des participants, le projet d’un lotissement à Kouka. Décision motivée souligne-t-il par le constat de nombreuses demandes de parcelles restées non satisfaites lors du premier lotissement en 1996.

Poursuivant sa déclaration, le maire de Kouka a précisé que le 2 février 2019, une rencontre de concertation avec les chefs coutumiers et propriétaires terriens des villages rattachés à la commune notamment Houna, Kouka et Sallé a été organisée et ce, dans le but d’obtenir des terres pour le projet de lotissement. Cette rencontre a fait place ajoute-t-il, à une autre mais cette fois-ci, avec les notables de Kouka, qui du reste ont manifesté leur adhésion au projet. En outre, Charles Sanou fait foi d’une session extraordinaire convoquée le 27 mars 2019, durant laquelle, il aurait invité les conseillers municipaux à sensibiliser la population sur le projet de lotissement.

C’est donc avec étonnement, renchérit-il, qu’il apprit sur un média en ligne que des notables disent se démarquer du projet de lotissement, prétextant n’être au courant d’aucun processus dans ce sens à Kouka.

Il faut noter qu’à la présente conférence de presse, étaient présents, les chefs coutumiers de terres des 3 villages qui ont, du reste, confirmé les propos du maire de Kouka avant de lui réitérer leur soutien pour ce lotissement.

Et Charles Sanou de rassurer la population du maintien de la date de dépôt des dossiers de demande de parcelles qui est prévu se tenir du 15 janvier au 15 février 2020.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire