Lotissement à Bama : Meeting des populations pour soutenir le projet

Des populations de la commune rurale de Bama ont organisé un meeting dans la matinée de ce jeudi 02 juillet 2020 pour disent-elles, exprimer leur soutien au projet de lotissement contesté par une autre frange de la population dont le chef du village de Bama. Du même coup, les organisateurs de la rencontre de soutien au lotissement ont invité ledit chef à écouter leur cri de cœur et donner son accord pour accélérer le processus du projet dont ils disent attendre avec impatience.

Ces populations, issus des trois villages concernés par le lotissement, ont voulu, à travers ce meeting, exprimer leur soutien au projet. Au cours de cette rencontre tenue à Bama, ce sont des populations sorties nombreuses pour réaffirmer leur adhésion à l’idée du lotissement en vue dans la commune de Bama.

Selon Brahima Sourabié, un des organisateurs de la rencontre, résident de la zone non lotie du secteur 4 de Bama, ce meeting a pour but de demander la tenue du lotissement. « Nous souhaitons que quitus soit donné au conseil municipal pour que le lotissement ait lieu. C’est pourquoi nous sommes sortis aujourd’hui pour marquer notre adhésion au projet. Nous pensons que lorsqu’il y a un projet de ce genre et qu’il y a des partisans et des opposants, le mieux, c’est de chercher une entente. Et c’est sur cette voie que nous nous sommes engagés depuis longtemps mais le chef de Bama, Oumar Sanou reste camper sur sa position. Encore une fois nous lui demandons de favoriser le projet en donnant son accord. Sinon ce n’est pas dans un esprit de défiance que nous nous sommes rassemblés ici ce matin. C’est plutôt pour inviter les contestataires et surtout le chef à soulager les populations en leur permettant d’avoir leurs parcelles pour le développement de Bama » a-t-il confié.

Comme son prédécesseur, Yacouba Ouattara, habitant de Badara, un village de la commune, concerné par le lotissement, indique que celui-ci est nécessaire pour le développement de la commune de Bama.
Pour lui, la contestation née du projet est l’œuvre d’une manipulation politique. Pour ce faire, il a invité tous les habitants et natifs de la commune de Bama à ne pas céder à ces manœuvres qui ne servent que des intérêts individuels au détriment de l’intérêt général.

Ressortissant du village de Séguéré, Seydou Sawadogo justifie sa présence au meeting par le fait qu’il adhère au projet. Pour lui, cette sortie vise à trouver un terrain d’entente entre le chef du village de Bama et le conseil municipal pour que le projet n’avorte pas. Selon lui, les zones non loties ne sont pas des zones où l’on peut faire un investissement sérieux. « Nous demandons donc aux différentes parties de concilier leur position dans l’intérêt de tous » a-t-il conclu.

Yacouba Ouattara dénonce des manipulations politiques qui retardent le projet

Absent de Bama, nous avons pu joindre le maire. De notre entretien, il ressort visiblement de ses propos que ce meeting est une preuve de l’adhésion de la majorité de la population au projet de lotissement. « Cette rencontre de soutien est la preuve que la majeure partie de la population est dévouée à accompagner le conseil municipal pour le développement de Bama. Cette population qui est sortie aujourd’hui, ce n’est pas le conseil municipal qui l’a fait sortir. Elle est sortie d’elle-même pour demander à ce que le lotissement ait lieu à Bama. Pour cela, je suis naturellement content que cette population ait compris notre idée qui est de développer la commune de Bama. Je tiens du reste, à rassurer les uns et les autres que si toutefois au cours du processus, des propriétaires terriens désistent, nous n’allons rien forcer. Nous allons juste faire avec ceux qui sont d’accord pour le projet car on ne peut pas forcer quelqu’un à céder ses terres pour un projet auquel il est hostile » a-t-il signifié.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire