Lotissement à Bama : le « oui » des propriétaires terriens

Dans la soirée du jeudi 11 juin 2020, le maire de Bama, Lansina Gondé, a échangé avec les populations de sa commune dont les propriétaires terriens qui ont leurs champs concernés par le lotissement en vue. Le but de cette rencontre d’échange était de consulter les propriétaires terriens et les populations afin d’avoir leur avis sur la mise en œuvre du projet de lotissement. Ainsi, à l’unanimité toutes les populations présentes à la rencontre ont dit « oui » au lotissement après que les propriétaires terriens aient pris l’engagement de céder leurs terres pour l’opération.

Après l’épisode des contestations du projet de lotissement à Bama, c’est maintenant le moment pour le maire de cette commune, Lansina Gondé de recueillir l’avis des propriétaires terriens et d’une partie de la population sur l’opération avant d’entamer les travaux.

C’est dans cette optique qu’il a initié cette rencontre avec les premiers acteurs pour enfin être situé sur le sort du projet. A l’issue des échanges, c’est visiblement un maire réconforté dans sa position qui s’exprime. « Nous avons initié cette rencontre afin de consulter les populations et surtout les propriétaires terriens dans le cadre de notre projet de lotissement dans la commune de Bama. Ils nous ont réaffirmé leur accord et soutien pour la tenue de l’opération de lotissement. Visiblement, les populations accordent un intérêt particulier au projet. C’est une preuve que nous ne nous trompons pas de priorité et que nous ne sommes pas non plus dans du faux ni dans l’illégalité. Toute chose qui nous réconforte dans notre position et nous sommes une fois de plus convaincus que les travaux peuvent maintenant commencer » a déclaré Lansina Gondé à l’issue de la rencontre tenue sur l’un des sites retenus pour le lotissement avant d’inviter tous les propriétaires terriens à passer formaliser leur engagement à céder leurs terrains au projet par signature à la mairie dans les jours suivants.

Sorties nombreuses pour échanger avec le maire de la commune, les populations présentes à la rencontre ont marqué leur adhésion au projet. « Ça fait 33 ans que je suis dans mon non loti. Cela n’est pas du tout rassurant pour nous. Nous souhaitons qu’il y ait un lotissement pour que nous puissions être sereins. Nous avons des terres cultivables et ce qui nous manque maintenant, c’est des terrains lotis sinon l’avenir de nos enfants en termes de logement n’est pas assuré. Si le maire a donc pris l’initiative de faire un lotissement, nous nous ne pouvons que nous réjouir en accompagnant le projet » fait savoir Rasmané Tao, résident d’une zone non lotie de Bama.

Comme ce dernier, Hamadé Sawadogo souligne l’importance de cette opération. Pour lui, ce lotissement était attendu depuis longtemps. Il salue ainsi l’initiative du maire à sa juste valeur. Il faut plutôt selon lui, se réjouir de l’initiative car elle vise le développement de la commune de Bama. « Nous sommes tout à fait d’accord avec le projet de lotissement du maire Gondé. S’opposer à un tel projet, c’est être contre le développement de Bama. J’invite donc, ceux qui s’opposent au projet à s’aligner car c’est dans l’intérêt de nous, natifs de Bama » a estimé Hamadé Sawadogo.

Les interlocuteurs du maire ont toutefois souhaité que l’opération de lotissement se déroule dans la transparence. Ainsi, Lansina Gondé les a rassurés de ce qu’une commission mixte et indépendante composée de représentants de toutes les sensibilités sociales et de toutes structures, sera mise en place pour la bonne conduite des travaux du lotissement.

Rappelons que le lotissement dans la commune de Bama concerne les villages de Bama, de Badara et de Saouleni, le tout pour une superficie totale de 300 hectares soit 100 hectares par village concerné.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire