Lotissement à Bama : Le collectif “Bama Kuledo” demande la suspension de l’opération

image_pdfimage_print

Le collectif ‘’Bama Kuledo’’ a animé une conférence de presse ce dimanche 26 septembre 2021 dans le village de Banahorodougou. Objectif, donner sa lecture de l’opération de lotissement en cours dans la commune de Bama. C’était en présence de ressortissants de Banahorodougou, de Sourkoudougou et d’autres localités de la commune.

Un collectif dénommé ‘’Bama Kuledo’’ a organisé une conférence de presse pour donner sa position sur le lotissement qui est en cours dans la commune de Bama. Dans sa déclaration liminaire, le collectif a, par la voix de Solange Sanou, relevé des irrégularités dans le processus de lotissement selon leur lecture du déroulement de l’opération. Pour les conférenciers, le processus de lotissement a manqué de consensus par faute de concertation préalable avec les populations. C’est selon eux une décision unilatérale de lotissement. Ils estiment de ce fait que les paysans risquent de perdre leurs champs dans ce lotissement. Pour ce faire, le président du collectif Lassina Sanou et ses camarades souhaitent que l’opération soit suspendue en entendant de trouver un consensus avec toutes les populations.

« Nous ne sommes pas sûr que les aménagements dont exige le lotissement pourraient être faits avant la fin du mandat de la municipalité qui a engagé le processus. Pour cela, nous demandons au maire de suspendre l’opération et attendre d’être réélu aux prochaines échéances avant de poursuivre son lotissement. Si toutefois son mandat est renouvelé, nous sommes nous-mêmes prêts à l’accompagner dans le processus » a déclaré Alphonse Tougouma, un autre membre du collectif.

A la question sur l’intérêt des populations de Banahorodougou et de Souroukoudougou à s’opposer au lotissement vu que leurs localités ne sont concernées par le projet, les conférenciers répondent : « le lotissement concerne trois villages de la commune à savoir 100 hectares à Bama, 100 hectares à Badara et 100 hectares à Saouléni. Mais en réalité, les 100 hectares de Badara appartiennent aux populations de Banahorodougou et de Souroukoudougou ».

Pour le président du collectif ‘’Bama Kuledo’’, cette conférence de presse est une interpellation de la municipalité à surseoir au projet de lotissement en attendant dit-il, un large consensus. Si toutefois, prévient-il, rien n’est fait, d’autres actions seront menées pour empêcher le projet d’aboutir sous sa forme actuelle.

Notons que le collectif ‘’Bama Kuledo’’ est un mouvement né à l’occasion du projet de lotissement de Bama pour selon ses membres, défendre les intérêts des populations de la commune de Bama. Pour rappel, le projet de lotissement de Bama concerne 300 hectares répartis entre les villages de Bama, de Badara et de Saouléni.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.