Littérature: « L », un recueil de sept nouvelles du journaliste Ousmane Paré

Journaliste de son état, Ousmane Paré, vient de mettre sur le marché littéraire, un recueil de sept (07) nouvelles dénommé « L ». Celui-ci a été présenté ce samedi 26 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso en présence de plusieurs acteurs du monde littéraire burkinabè.

Ousmane Paré, ce jeune journaliste qui vient ainsi agrandir le cercle des écrivains burkinabè, aborde dans son recueil de sept (07) nouvelles, plusieurs thèmes comme  l’amour, les réalités en milieu scolaire,  la dépigmentation,  la pédophilie, la délinquance sénile,  la politique,  le terrorisme,  les relations humaines en un mot.

Dans ce recueil (L) où chacun pourra se reconnaître en effet, cet amoureux de la littérature depuis la classe de 4ème,  professeur de lycée reconverti en journaliste, touche un peu tous les domaines de notre quotidien.

« L » à en croire son auteur,  ne saurait être une autobiographie mais un amalgame des réalités de la vie, de son vécu personnel  et de ce qui lui a été raconté.

A travers cette œuvre, l’auteur dit vouloir appeler à la prise de conscience de tous quant à l’éducation des enfants car dit-il, elle n’est pas du seul apanage des enseignants.

Un petit briefing de certaines nouvelles de « L » a été fait au cours de la cérémonie de dédicace de l’œuvre. Ce qui a aiguisé l’appétit des invités à l’image du directeur adjoint de l’unité de formation et de recherches en sciences humaines, des arts  et des lettres modernes (UFR/SHLAM) de l’université Nazi Boni, Mohamed Hassan Cissé.

« «L» est une œuvre fantastique dans laquelle l’auteur nous décrypte ce que nous sommes et là où nous allons » s’est-il réjoui avant d’exprimer sa satisfaction quant à la maîtrise de l’écriture et de la narration  de ces nouvelles qui selon lui, présente une certaine distinction d’avec les habitudes littéraires.      

«L» est disponible à la station de Bobo-Dioulasso de la radio OMEGA au prix de 3000f.

Rolande Soubyabiga/stagiaire

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire