Ligue Régionale de football des Hauts-Bassins: les défis du président Issa Sidibé

Le dimanche 14 juin 2020, la ligue régionale de football des Hauts-Bassins s’est réunie en Assemblée Générale Ordinaire au stade Wobi de Bobo pour le renouvellement de ses membres après un mandat de 4 ans. A l’arrivée, il n’y a pas eu de changement notable. Le Président sortant Issa Sidibé a été réconduit pour un mandat de 4 ans.

L’Assemblée Générale de Bobo s’est tenue en présence des premier et deuxième vice-présidents de la Fédération Burkinabè de Football. Elle était placée sous le signe du consensus mais dans le déroulement du vote cela n’a pas été démontré.

Le Président sortant n’a pas eu de candidat concurrent mais au décompte final du scrutin à bulletin secret, il a obtenu 27 voix pour, 17 voix contre, sur un total de 44 votants.

Mais pour le nouveau ancien président de la ligue des Hauts-Bassins, « c’est ça l’expression de la démocratie ». Il pense que cela permet à ceux qui ne peuvent pas se déterminer de pouvoir en toute bonne foi et de tout cœur, s’exprimer dans les urnes puisque le vote était à bulletin secret.
Issa Sidibé ayant compris le message de ce vote promet travailler à ramener tout le monde dans la barque. « J’appelle sans exception tout le monde, ceux qui m’ont élu à me critiquer ; ceux qui ne m’ont pas élu à m’écouter et à me critiquer également afin qu’on aboutisse au seul résultat du développement de notre football dans la région et pour la nation » a-t-il ajouté.

Bobo-Dioulasso étant le berceau du football burkinabè, le Président Sidibé pense que la ligue des Hauts-Bassins doit porter haut ce flambeau afin que le football national bénéficie toujours de cette pépinière.

Dès la semaine prochaine, le nouveau bureau compte se réunir avec le district du Houet pour commencer l’organisation. S’en suivra une présentation du bureau de la ligue aux autorités régionales.

L’un des objectifs de la nouvelle ligue c’est de mettre en place les districts du Tuy et du Kénédougou. En attendant, le Président Sidibé compte voir le district du Houet beaucoup tourné vers les communes rurales pour organiser les activités de sport de masse.

Au nombre des grands défis qui attendent le nouveau Président, il y a le problème d’infrastructures. Bobo-Dioulasso, malgré son statut de berceau du sport roi burkinabè est mal logé en matière d’infrastructures. Même si elles existent, elles ne répondent pas aux normes requises.

L’année dernière Rahimo FC a joué son match de ligue des champions africains à Ouaga parce que le stade Sangoulé Lamizana ne répond plus aux normes internationales.

Le Président Issa Sidibé dit prendre ces défis au sérieux afin de les relever. Le problème de l’éclairage du stade Wobi est également un défi auquel, il faudra faire face. « Il y a la lumière mais elle n’est pas à notre goût. Nous allons poursuivre ce dossier jusqu’à l’obtention de notre satisfaction » a affirmé le Président Sidibé qui appelle tous les membres de la ligue des Hauts-Bassins à se donner la main pour l’atteinte des objectifs.

Biko

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire