Le Conseil d’Etat s’ouvre aux élèves infirmiers de Bobo

Le jeudi 4 juillet 2019, s’est tenu à l’ENSP (Ecole nationale de santé publique) de Bobo- Dioulasso un atelier d’information et de sensibilisation sur le Conseil d’Etat. Initié par les acteurs dudit conseil, cet atelier a eu pour objectif d’outiller les élèves stagiaires de l’ENSP sur le fonctionnement, le rôle et l’organisation, entre autres, de cette institution.

Les élèves infirmiers ont été très attentifs à la présentation du Conseil d’Etat

Marc Zongo, conseiller d’Etat, justifie la tenue de cet atelier par le fait que le Conseil d’Etat représente une nouvelle institution pour bon nombre de personnes malgré sa dizaine d’années d’existence. Pour ce faire, ajoute-t-il, « nous avons tenu à nous approcher des administrés pour leur expliquer les dispositions à prendre en cas de problème avec l’administration, car il y a toujours une solution ».

Quant à Drissa Zongo, délégué général des élèves de l’ENSP Bobo, c’est un sentiment de joie qui l’anime. Cet atelier, dit-il, est la bienvenue. Grace à sa tenue confie-t-il, « nous sommes capables de faire valoir nos droits ».

Il va de soi que le sujet débattu soit pertinent et très important pour les élèves d’autant plus que, selon le délégué, ceux-ci préconisent son insertion dans le programme de formation à l’école pour que d’autres après eux, puissent en bénéficier.

Outre les élèves de l’ENSP/Bobo, la délégation était le 3 juillet 2019 à Orodara dans le même but, mais la cible a été les corps constitués à savoir le préfet, les maires et les conseillers municipaux nous confie Marc Zongo. C’est donc Bobo- Dioulasso qui constitue la dernière escale de la délégation, a-til laissé entendre.

Soulignons que ce type d’atelier n’est pas sans précédent car, à en croire les propos du conseiller d’Etat Marc Zongo, l’année dernière ce sont les camps militaires qui avaient été la cible de la délégation du Conseil d’Etat.

Abdoul- Karim Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire