Le Black bientôt fermé: fini nos nuits chaudes!

Ce n’est plus une simple rumeur: les maquis du Black seront bientôt fermés. Les promoteurs de maquis, bars, restaurants et cafés, de cette rue mythique ont jusqu’au mois de juin pour déguerpir des lieux. Une polémique qui suscite déjà beaucoup de consternation chez les maquisards et autres  »chasseurs de nuit » à Bobo.

Bientôt la rue André Aubaret, plus connue sous l’appellation  »Black », du nom de la célèbre boîte de nuit qui s’y trouve, le Black and White, cessera de vivre. Dans un mois, les nombreux commerçants et autres devront donc quitter le coin, toutes activités cessantes.

Pour ceux qui connaissent le Black, c’est comme qui dirait, une miniature de l’avenue Kwamé N’Krumah à Ouaga ou de l’ex-Rue princesse d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Au point d’être aujourd’hui, sans aucune exagération, une place mythique de tourisme urbain, pour ceux qui visitent la ville de Sya.

Voici que cet espace de récréation a été racheté par un opérateur économique, bien connu d’ailleurs, pour y construire une nouvelle banque. Une situation qui occasionnera de fâcheuses pertes de revenus pour les petits commerçants là-bas.

Car, ce sont des dizaines de petites boutiques qui y sont implantés: des boutiques de portables, habillements, produits cosmétiques et même des agences de transfert d’argent et des ateliers de mcanique…C’est une rue qui grouille de monde, de jour et surtou de nuit où également les Dj et les groupes musicaux règnent en maîtres absolus.

En effet, le Black c’est le lieu privilégié pour les rendez-vous galants, avec aussi tout le bataclan des filles de joie. Au Black le marché du sexe à pignon sur rue, au bonheur des nombreux solitaires désireux de soulager leur mal du bas-ventre. Tandis que le show est à son paroxysme, éloignés de ceux qui dansent ou qui se délectent de leur boisson et des poulets flambés, certains clients se mettent à la  »chasse ».

Avec cette fermeture annoncée, fini donc les nuits chaudes avec la bonne ambiance arrosée des bonnes bières et grillades que l’on aime tant.
Fini également ces rendez-vous nocturnes où les belles de nuit sont toujours des fées… Toutes ces plaisirs qui font la réputation de ce haut-lieu de jouissance pour les jeunes branchés de Bobo. Fini donc tout ça!
A suivre…

Wourodini Sanou

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Une réflexion sur “Le Black bientôt fermé: fini nos nuits chaudes!

Laisser un commentaire