Kénédougou : la présence de 483 déplacés internes signalée

La première session du comité technique du conseil provincial de sécurité alimentaire (CT/CPSA) du kénédougou au titre de 2019, s’est ténue dans la salle de réunion de la direction provinciale de l’agriculture et des aménagements hydro agricoles du kénédougou ce mercredi 31 juillet 2019, sous la présidence de la directrice provinciale, HaouaYaro.

Le présidium lors des échanges (avec la présidente du comité au centre)

Comme chaque année, les membres statutaires du comité technique du conseil provincial de sécurité alimentaire se réunissent au moins une fois dans l’année, pour valider le compte rendu de la dernière session, présenter leur bilan d’activités et la situation alimentaire et nutritionnelle courante ; et dégager des perspectives.

Au sortir de cette plénière, l’on retient des communications qu’au niveau de l’agriculture, la situation alimentaire en cour est satisfaisante ; mais constat a été fait sur la mortalité élevée des animaux de trait octroyés par l’État sur le terrain durant la dernière campagne. Outre l’agriculture, d’autres secteurs d’activités notamment l’élevage, ont été abordés.

Dans le volet’action sociale, le comité a évoqué la présence de 483 déplacés venant de Arbinda, Dablo et Barsalgo dans la province, notamment à Samorogouan, Kayan, banzon et Djigouera.

La présidente du comité a de ce fait, lancé un SOS aux bonnes volontés à venir en aide aux familles d’accueil. Une perspective est dégagée à ce niveau, consiste à organiser des séances de sensibilisation à l’endroit des déplacés et des familles d’accueil sur la cohésion sociale.

Romuald Somda/Orodara.

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire