Kénédougou : Des infrastructures scolaire et sanitaire pour le village de Kotoura

Ce dimanche 30 mai 2021, a eu lieu à Kotoura dans la province du Kénédougou, l’inauguration d’infrastructures scolaire et sanitaire réalisées dans le cadre des engagements nationaux d’une part et d’autre part par le conseil régional des Hauts-Bassins. La cérémonie d’inauguration de ces bâtiments a eu lieu en présence d’une forte délégation gouvernementale, de députés, d’autorités administratives, coutumières et religieuses locales.

Un bâtiment d’appoint au CSPS de Kotoura et 3 salles de classes à l’école primaire Kotoura « C » réalisés par le gouvernement dans le cadre des engagements nationaux d’une part et 3 salles de classe au lycée de Kotoura par le conseil régional des Hauts-Bassins d’autre part, constituent les infrastructures dont a bénéficié le village de Kotoura situé dans la province du Kénédougou.

Réalisées à hauteur de 20 990 602 FCFA par le conseil régional des Hauts-Bassins, les trois (03) salles de classes au lycée de Kotoura visent à améliorer les conditions d’apprentissage des élèves de cette localité des Hauts-Bassins.

Ces salles de classes viennent ainsi résorber le problème d’effectifs pléthoriques selon les premiers responsables de l’établissement.

Président du conseil régional des Hauts-Bassins, Boyo Célestin Koussoubé a inscrit la réalisation de ces infrastructures dans le cadre de la politique éducative de la région.

C’est aussi selon lui, la mise en œuvre d’une partie des recommandations des assises régionales de l’éducation tenues en 2019. Pour lui, l’objectif est de normaliser toutes les écoles de la région avec des effectifs qui répondent aux normes éducatives nationales.

C’est en effet dans la même logique que le gouvernement a réalisé 3 salles de classes dans une des écoles primaires du village de Kotoura ainsi qu’un bâtiment d’appoint au CSPS du même village.

La vue de l’infrastructure scolaire

Pour le ministre de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro qui était aux inaugurations, la réalisation des infrastructures scolaires dans ce village vise à renforcer la qualité de l’éducation qui est parfois mise à mal par les effectifs pléthoriques.

Actualité obligeant, il a profité de l’occasion pour évoquer le cas de la qualité des infrastructures scolaires. Le ministre a ainsi invité tous les acteurs à jouer chacun son rôle comme il se doit pour éviter des bâtiments qui mettent en danger la vie des enfants et de leurs enseignants.

Pour les cas déjà produits, il a rassuré que les responsabilités seront situées et chacun répondra de ses actes.

Ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo s’est réjoui de la réalisation d’un bâtiment au profit du CSPS du village. Et l’objectif à long terme est de transformer ce centre de santé en centre médical.

Et cela témoigne selon lui de la volonté du gouvernement à garantir à toutes les populations du Burkina Faso des soins de santé de qualité. Aux acteurs, il a donc invité à en faire bon usage.

Bénéficiaires des infrastructures scolaires et sanitaire, les natifs et autorités locales du village ont salué les gestes du conseil régional et du gouvernement à leur juste valeur.

Ils les ont toutefois invités à continuer dans ce sens car les besoins sociaux du village restent encore nombreux. Chose que les membres du gouvernement et le conseil régional disent avoir bien noté.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire