Jumelage arrondissement 5 de Bobo/commune de Po : vers une session conjointe pour matérialiser l’amitié

Le conseil de l’Arrondissement 5 de la commune de Bobo-Dioulasso s’est réuni ce jeudi 09 janvier pour la toute première session extraordinaire de l’année 2020. Présidé par le maire Christophe Sanou, cette session a essentiellement tourné autour de la session conjointe en vue entre l’arrondissement 5 et la Commune de Po.

À l’ouverture de cette première session extraordinaire de l’année 2020, le maire Christophe Sanou a profité de l’occasion pour présenter ses vœux aux conseillers de son arrondissement.

La commune de Po et l’Arrondissement 5 de Bobo entretiennent depuis longtemps, une relation de jumelage. L’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso, se basant sur l’adage selon laquelle  » l’amitié est une trace qui disparaît dans le sable si on ne la refait pas cesse », a décidé de relancer cette relation.

Les conseillers ont ainsi pris une délibération autorisant une session conjointe entre les deux conseils municipaux. Celle-ci qui sera la première session ordinaire de l’année 2020, est prévue en fin janvier à Po dans la province du Nahouri.

Rappelons que la même relation de jumelage existe entre l’arrondissement 5 de Bobo et l’arrondissement 5 de Ouagadougou. Une session conjointe entre les deux arrondissements à déjà eu lieu à Bobo et à Ouagadougou. C’est fort de cette expérience que l’arrondissement 5 de Bobo s’est engagé à faire la même chose avec la commune de Po.

Comme il fallait s’y attendre, le problème du secteur 26 de Bobo-Dioulasso s’est invité au conseil. Le maire Christophe Sanou a rassuré que l’opération de traçage de voies ne se fera pas à l’insu de la population concernée.

« Nous allons d’abord marquer à la chaux (peinture blanche) les maisons qui seront touché par la voie » a affirmé le maire qui rassure que tout se fera avec l’implication des populations.

Biko

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire