« Jubilé » : le 2ème album du frère Bako

Le 1er mai 2019, le frère Bako a procédé à Bobo-Dioulasso, à la dédicace de son nouvel album intitulé « Jubilé ».

Le louange au seigneur, véritable motivation du frère Bako, lui a permis après avoir mis sur le marché de disque un premier album en aout 2018, de revenir sur la scène musicale avec un deuxième compile intitulé « Jubilé ». Sorti le 28 avril 2019 cet album est composé de 8 opus.

Le CD

Le titre de l’album selon l’artiste, se justifie par la commémoration du tricentenaire d’existence des écoles catholiques lassaliennes. « Rester en marge de ce jubilé au Burkina Faso serait quelque chose de raté » a-t-il insisté. C’est ainsi que l’album « jubilé » vient soutenir l’effort des frères au Burkina Faso.

Par ailleurs, pour défaut de dédicace du premier album, composé de 12 titres, celui-ci a également été présenté à la presse sous le nom de baptême « le Lassalien ». Ce titre est, précise le frère Bako pour rendre hommage au fondateur de la congrégation. Son titre phare « je suis lassalien » sous-tend selon lui, un enseignement des esprits. «  Je touche les cœurs et je transforme des vies. Frères, sœurs ou laïcs, c’est la famille lassalienne. L’éducation, c’est ma passion », ajoute-t-il. Durant la dédicace, Frère Bako n’a pas manqué de faire vibrer la salle au rythme des sons tel « Wérhéna céné » chanté en lyélé et « jubilé ».

Pour lui, tous les sons s’équivalent et méritent tous aussi bien « la danse que la méditation ». Des concerts, en plus de cette dédicace sont prévus par le staff de l’artiste pour la promotion des deux albums. Mais avant, les CD sont disponibles en vente dans les établissements catholiques lassaliennes, à un prix accessible.

Notons que les Frères des écoles chrétiennes selon l’artiste, sont une congrégation internationale, un institut canoniquement libre. Elle a été fondée par St Jean Baptiste De Lassalle pour l’éducation humaine et religieuse des pauvres surtouts s’agissant des enfants.

A.K Sanou/Stagiaire

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire