Journées nationales d’actions sur le foncier : Le top de départ de la première édition est donné

C’est parti depuis ce lundi 29 novembre 2021 pour la première édition des Journées nationales d’actions sur le foncier (JNAF). La cérémonie officielle de lancement de cette édition a été effective à Ouagadougou sous la présidence du Directeur de cabinet du Ministère de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation, Boukary Ouédraogo.

Initiées par la Plateforme multi-acteurs sur le foncier « Land for life », les Journées nationales d’actions sur le foncier se veulent être un cadre de rencontre et d’échanges entre les différents acteurs du secteur foncier sur les préoccupations fondamentales dudit secteur. Elles ambitionnent apporter des solutions pertinentes aux cruciales questions que pose le foncier au développement du Burkina Faso.

Une vue des participants

Placée sous le thème « Gouvernance foncière locale et problématique de la sécurisation du foncier agricole et pastoral au Burkina Faso : Enjeux, défis et perspectives. », la première édition se tient du 29 au 30 novembre 2021 à Ouagadougou.

Cette rencontre réunit près de deux cents participants issus de l’administration publique, des Organisations non gouvernementales et du secteur privé. Au programme de ces deux jours de travaux, des conférences, des débats, des rencontres et des partages d’expérience.

Et au terme des échanges, les participants formuleront des recommandations aux autorités dont la prise en compte contribuerait à améliorer la gestion foncière au Burkina Faso. Le Président de la Plateforme, Boureima Diallo, a indiqué que tout a été mis en œuvre pour que des réflexions poussées puissent se mener avec l’ensemble des acteurs du foncier. Il a rassuré de l’engagement des acteurs de la Plateforme à œuvrer pour un secteur foncier performant au Burkina Faso.

Au nom du Ministre en charge de l’Agriculture, son directeur de cabinet, Boukary Ouédraogo a salué l’initiative des JNAF. Il a indiqué que la question foncière est fondamentale dans la maitrise de la production agro-pastorale.

Boureima Diallo, le Président de la Plate forme

C’est pourquoi le Ministère en charge de l’Agriculture accorde un intérêt particulier aux JNAF et aux recommandations qui y ressortiront. Il a donc invité les acteurs à de fructueux échanges afin que de pertinentes recommandations leur soient faites pour la construction d’un secteur foncier plus sécurisé et plus apte à porter les espoirs de développement du pays.

Ahmed Traoré/Ouest-info

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap