Journée internationale de la jeunesse : L’édition 2021 célébrée dans les Hauts-Bassins sous le signe de la résilience

image_pdfimage_print

A l’instar du monde entier, la région des Hauts-Bassins a célébré le jeudi 12 août 2021, la journée internationale de la jeunesse. A Bobo-Dioulasso, cette commémoration était placée sous la présidence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins représenté par Laurencia Napon

« Contribution de la jeunesse à la consolidation de la démocratie et de la cohésion sociale dans un contexte d’insécurité ». C’est sous ce thème que se tient cette journée dédiée à la jeunesse depuis 1999. Selon la représentante du gouverneur, président de cette commémoration Laurencia Napon, ce thème vise à mettre en exergue le rôle et la capacité de la jeunesse à contribuer au renforcement de la démocratie, du vivre ensemble et de la cohésion sociale.

Pour elle, cette journée entend d’une part marquer un arrêt pour avoir une pensée pour la jeunesse et magnifier sa contribution au développement du pays et d’autre part organiser des activités promotionnelles et d’appels à une collecte de fonds pour soutenir les initiatives en faveur des jeunes.

Cependant la représentante du gouverneur regrette le fait que l’insécurité affecte négativement tous les secteurs du pays et la jeunesse n’est pas en reste. C’est donc l’occasion, estime-t-elle qu’il faut saisir pour redoubler d’efforts et d’imagination pour trouver avec cette jeunesse les solutions appropriées pour une véritable autonomisation et une responsabilisation réelle en vue de renforcer la résilience des jeunes, face aux fléaux des temps modernes.

Par ailleurs, elle reconnait que les jeunes ont toujours été à l’avant-garde des grandes luttes qui ont marqué l’histoire du pays, souvent au péril de leur vie. Ainsi, au nom du gouverneur des Hauts-Bassins Laurencia Napon a invité la jeunesse à fédérer davantage les efforts pour mieux servir les causes de la nation.

Représentant les jeunes, Issa Sanou estime que le plus gros défi à relever reste celui de l’ancrage démocratique, de la cohésion sociale et de la lutte contre l’insécurité.

Afin de réussir leur mission, le représentant des jeunes demande un accompagnement en termes de renforcement de capacité des jeunes, d’encadreurs et de facilité d’accès aux financements de projets.

Parrain de cette célébration, Juste Cyriaque Nacanabo conseille aux jeunes d’avoir des objectifs et se donner les moyens de les atteindre.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.