Journée de solidarité à Bobo: les opérateurs économiques de la région au secours des déplacés internes

Ce dimanche 5 juillet 2020, le cadre de concertation des opérateurs économiques (CCOE) de la région des Hauts-Bassins a organisé une journée de solidarité au profit des personnes déplacées internes de la région des Hauts-Bassins. Ainsi la structure a mis à la disposition de ces personnes des produits de première nécessité. La cérémonie de remise officielle a eu lieu à la mosquée de Lafiabougou, secteur 20 de Bobo-Dioulasso.

Composé de plusieurs denrées de première nécessité, le don des du cadre de concertaion des opérateurs économiques (CCOE) des Hauts-Bassins vise à soulager les personnes déplacées internes de la région des Hauts-Bassins.

De ce don, on peut noter entre autres des sacs de riz, de bidons d’huile, des lots de pagnes, des couvertures, des vêtements, des nattes, des céréales, des cartons de sucre et de savon, du spaghetti, des chaussures, de l’eau, du lait… Estimé à plus de 20 millions de FCFA, ce don est destiné à près de 705 déplacés internes dans la région des Hauts-Bassins.

Selon la marraine de cette journée de solidarité, Adja Fatoumata Ouattara, cet acte posé par le cadre est à saluer à sa juste valeur. Ainsi, elle a invité les autres structures de même nature à emboîter ce pas pour que la solidarité puisse être la chose la mieux partagée en ces périodes difficiles au Faso.

Président du CCOE, Al-Hassane Siénou a justifié cet acte par le fait qu’il vise à venir en aide à des compatriotes obligés de quitter leur localité pour se réfugier ailleurs du fait de l’insécurité.

Le plus écœurant selon lui, est le fait que parmi ces personnes se trouvent des enfants qui ont été témoins de tueries barbares et qui sont aujourd’hui envahis par la peur et la tristesse.

Pour l’opérateur économique, ce geste ne peut aucunement effacer ce que ces personnes ont vécu mais peut néanmoins les soulager. Ainsi n’étant pas à leur premier acte du genre, Al-Hassane Siénou a rassuré que ces genres d’actions de solidarité de la part de sa structure se poursuivront.

Bénéficiaire du don, Hama Tall s’est satisfait du geste car le besoin est selon lui, réel dans leur quotidien, étant loin de leur localité d’origine.

Il a, comme les autres bénéficiaires, souhaité que ces genres d’actions se multiplient pour qu’ils se sentent comme chez eux.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire