Interdiction de manifester du maire de Bobo : le MPFK envisage des recours en justice

Dans ce communiqué de presse, le Mouvement pour la protection de la Forêt de Kua (MPFK) dénonce la décision du maire de Bobo-Dioulasso d’interdire toute manifestation publique en lien avec la forêt de Kua.

Le Mouvement pour la Protection de la Forêt de Kua (MPFK) a appris avec indignation, la décision arbitraire du Maire de Bobo-Dioulasso d’interdire toute manifestation dans la cité de Sya, en lien avec l’affaire Kua.

Cette décision intervient au lendemain d’une manifestation de gens à la solde du même maire, et où plusieurs organisations défendant la forêt de Kua s’apprêtent à sonner la mobilisation.

Le MPFK mène sa lutte dans le respect de la république et dans un esprit de non-violence.

C’est pourquoi, les premiers responsables de notre organisation déposeront, en tant que citoyens, des recours en justice contre cette décision liberticide du Maire de Bobo-Dioulasso.

Le MPFK félicite l’ensemble des défenseurs de la forêt classée de Kua, et les encourage à poursuivre la lutte jusqu’à la victoire.

Oui à l’implantation du nouveau CHU à Bobo-Dioulasso sur un autre site ! 
Non et non à la destruction de la forêt classée de Kua !

Ouagadougou, le 1er juin 2019
Le Coordonnateur du MPFK
Moussa ZERBO

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire