Instauration d’agréments professionnels dans la filière anacarde : La caravane d’information du CBA face aux acteurs de Bobo

Le conseil burkinabè de l’anacarde (CBA) a organisé, ce mardi 8 juin 2021 à Bobo-Dioulasso, une rencontre d’information et de sensibilisation au profit des acteurs de la filière anacarde de la région des Hauts-Bassins. Objectif, éclairer leur lanterne sur le processus d’instauration des agréments professionnels dans la filière. 

L’instauration des agréments professionnels dans la filière anacarde est une initiative du CBA. Elle  vise non seulement à professionnaliser davantage cette filière qui apporte une plus-value importante à l’économie nationale mais aussi à juguler les problèmes auxquels la filière fait face.

Les agréments professionnels selon les responsables du CBA, sont une boite à outils qui permettront de résoudre les problèmes de la filière qui sont entre autres, la  faible organisation du marché, les achats bord champ, la fluctuation incontrôlée des prix de la noix.

Joseph Zerbo est le DG du CBA

Cependant, la réussite du système d’agréments nécessite l’implication de tous les acteurs. C’est pour cela que le CBA a initié cette tournée dont le lancement officiel est intervenu le 1er juin dernier à Léo, en vue d’informer et de sensibiliser les acteurs à la base de la filière sur le processus d’instauration des agréments professionnels pour la commercialisation de la noix brute de cajou au Burkina Faso mais également de recueillir leurs préoccupations et recommandations sur la question.

A Bobo-Dioulasso, producteurs, transformateurs et commerçants d’anacarde ont salué le caractère participatif du processus en ce sens qu’il permet selon eux, la prise en compte de leurs préoccupations en amont.

Les amendements et les préoccupations qui seront issus de cette rencontre, seront capitalisés au même titre que ceux des autres régions au cours d’une rencontre de synthèse qui aura lieu le 15 juin 2021 à Bobo-Dioulasso.

Jack koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire