Inera : après près de 40 ans de service, le doyen des chercheurs admis à la retraite

Le personnel de l’institut de l’environnement et de recherches agricoles (Inera) a organisé à Bobo-Dioulasso, une cérémonie dans la soirée du samedi 11 janvier 2020 pour rendre hommage à leur collègue et doyen, Docteur Léonard Ouédraogo. En effet, ce dernier est admis à la retraite après avoir passé près de quatre décennies au sein de l’institut en tant que phytopathologiste.

Après 38 ans 24 jours de service au sein de l’institut de l’environnement et de recherches agricoles (Inera) en tant phytopathologiste, Docteur Léonard Ouédraogo est aujourd’hui admis à la retraite.

L’homme aura marqué d’une pierre blanche son passage à l’institut. Ce qui lui a valu une cérémonie d’hommage organisée à son honneur par ses collègues.

Une cérémonie d’hommage aux allures d’une fête

En présence de parents, amis et collègues, ce sont des témoignages, des remerciements, des mots d’au revoir, des vœux de bonne retraite et des cadeaux qui ont ponctué cette cérémonie d’hommage à l’allure d’une fête.

D’un même écho, tous les témoignages rendent compte des valeurs humaines et des qualités professionnelles de l’homme.

Toute chose qui n’a pas laissé indifférent le désormais retraité Docteur Léonard Ouédraogo. « Après ces 38 ans de service, ce sont des sentiments de joie qui m’animent pour avoir servi mon pays. J’ai aussi le sentiment d’avoir renforcé les capacités de l’INERA à travers mes activités de recherches » a laissé entendre le phytopathologiste avant d’ajouter que sa satisfaction est grande pour avoir participé à la mise en place du laboratoire de bactériologie.

Pour lui, l’absence d’un tel outil au sein des instituts de recherche les rendait incomplet et il était nécessaire d’en avoir et c’est ce qui a favorisé selon lui, la mise en place du laboratoire de bactériologie de l’Inera.

Ainsi, le père fondateur dudit laboratoire a souhaité que ceux qui ont pris le relais travaillent à ce qu’il soit une référence en Afrique et dans le monde.

Pour ce faire, il les a exhortés à renforcer davantage la collaboration avec les autres instituts et universités au niveau national mais aussi à l’international car estime-t-il que la collaboration est le meilleur moyen d’aboutissement de la recherche.

Le désormais retraité a été inondé de cadeaux par ses désormais anciens collaborateurs

Aux jeunes chercheurs, il n’a pas manqué de prodiguer des conseils. « Les jeunes chercheurs doivent s’investir dans la recherche pour résoudre les problèmes scientifiques et techniques qui se posent à notre pays. Il ne faudrait surtout pas que les jeunes orientent leurs recherches vers la recherche de l’argent car si tu travailles bien au niveau de la recherche, l’argent va venir de lui-même » a conseillé le Docteur aux jeunes chercheurs avant de les invités à coaliser leurs efforts dans le sens de la complémentarité car est-il convaincu que c’est la collaboration qui permet de booster la recherche.

C’est donc avec l’équilibre intérieur que Docteur Léonard Ouédraogo a dit ‘’au revoir’’ à ses désormais anciens collègues tout en restant disposé à mettre à leur profit son expérience.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

2 réflexions sur “Inera : après près de 40 ans de service, le doyen des chercheurs admis à la retraite

  • 12 janvier 2020 à 17 h 50 min
    Permalien

    Bonne retraite à Dr Léonard OUEDRAOGO dans la santé et la longévité.

    Répondre
  • 13 janvier 2020 à 8 h 35 min
    Permalien

    Puisse Dieu assure la retraite avec pleines de joies,une longue vie.

    Répondre

Laisser un commentaire