In out Dance Festival 2021 : la commune de Bama ouvre le bal des activités délocalisées

Ce mercredi 3 février 2021, l’association Tamadia, dans le cadre du festival in out Dance, s’est déportée à Bama. Objectif, marquer le début de la délocalisation des activités du festival. Plusieurs activités y ont ainsi été déroulées.

Délocaliser en partie le festival In Out Dance au profit de zones autres que Bobo-Dioulasso est l’objectif visé par la compagnie Tamadia en initiant des activités à Bama dans le cadre de la 8ème édition dudit festival.

Pour le promoteur du festival, Aguibou Bougobali Sanou, cette initiative s’inscrit en droite ligne avec l’idée de la décentralisation au Burkina Faso.  Il estime que tout ne doit pas se concentrer dans les grandes telles que Bobo-Dioulasso et Ouagadougou.

Ainsi, en plus de Bobo-Dioulasso, quatre (04) autres localités accueilleront des activités de la 8ème édition du festival In Out Dance dont Bama ouvre le bal.

« A Bobo-Dioulasso, on se plaint tout le temps que tout est concentré à Ouagadougou, la capitale et que nous souhaitons qu’il y ait une décentralisation. Dans notre démarche, nous estimons que cela doit commencer par nous, sans attendre que le gouvernement mette en place une décentralisation effective » a défendu Aguibou Bougobali Sanou.

Et à Bama, ce sont des activités telles que une séance de don de sang (en perspective), un spectacle de danse, une visite du site du barrage de Samendéni et une rencontre d’échange avec le chef du village de Bama sur l’historique de la localité, qui ont été servies aux populations locales.

Pour Karim Bihoun, président de l’association pour l’alphabétisation et le développement local (AADL), partenaire de l’association Tamadia, c’est un honneur de recevoir les différentes activités du festival à Bama.

Il a, par ailleurs salué l’initiative car pour lui, c’est une occasion pour les deux structures de partager leurs expériences et trouver une possibilité de travailler ensemble pour l’épanouissement des populations.

Oumar Sanou, chef du village de Bama a, dès  l’entame de ses propos, fait des bénédictions pour le succès du festival sans toutefois oublier de prodiguer des conseils aux organisateurs du festival pour sa pérennisation.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire