Houndé : Le maire remporte son procès contre l’Etat burkinabè

Selon une ordonnance de référé du Chef de Greffe du tribunal administratif de Boromo signé ce 29 novembre 2021, le tribunal administratif de Boromo a rendu sa décision dans l’affaire qui oppose le maire de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou, à l’Etat burkinabè.

Le tribunal, après avoir déclaré recevable la requête de Dissan Boureima Gnoumou, a ordonné la suspension de l’arrêté pris par le Haut-commissariat de Houndé, portant intérim de la commune de Houndé.

En rappel, le haut-commissaire de la province du Tuy, dans un arrêté pris le 27 mai 2021 et en rapport avec une ordonnance du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, avait décidé du remplacement du maire Dissan Boureima Gnoumou afin de sanctionner ce dernier pour nomadisme politique.

Conformément à la décision du haut-commissaire, Dissan Boureima Gnoumou avait été remplacé par le premier adjoint au maire de la commune, Adolph Koala. Ce dernier avait pour mission fondamentale d’exécuter les affaires courantes de la commune.

Dissan Boureima Gnoumou de son côté, n’a jamais accepté cette décision de l’Etat burkinabè. C’est dans ce sens qu’il avait saisi la justice en se faisant représenté par le cabinet Me Ambroise Farama.

Il faut noter que la décision rendue en faveur de Dissan Boureima Gnoumou par le Président du tribunal administratif de Boromo a été prise en premier ressort.

source: Faso7

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap