Houndé : Election d’un nouveau maire le vendredi prochain

A compter du vendredi 14 mai prochain, sauf changement de dernière minute, la commune de Houndé, chef-lieu de la province du Tuy, aura un nouveau maire.

En effet, l’actuel maire, Dissan Boureima Gnouma sera remplacé par son suppléant en tant que conseiller, du fait de sa migration de l’UPC (parti sous lequel il a été élu maire en 2016) vers le MBF (mouvement pour le Burkina futur).

Selon des indiscrétions, Dissan Boureima Gnoumou serait à mesure de travailler dans cette future bataille à placer à la tête de la commune, quelqu’un qui lui est proche. Pour preuve, il aurait avec lui au MBF, la quasi-totalité des 21 conseillers municipaux de l’UPC et certains conseillers MPP qui lui sont fidèles.

Mais rien n’est encore gagné. « Le maire a certes, les conseillers UPC avec lui et même certains conseillers MPP mais c’est la méfiance dans les deux camps car, rien n’est encore gagné » a reconnu un proche du maire.

Le MPP, avec ses  23 conseillers municipaux, entend prendre sa revanche. En effet, le parti au pouvoir qui compte à lui-seul, la moitié du nombre de conseillers de la commune (23), avait été battu en 2016 par l’UPC au choix du maire. Une occasion donc pour le parti du soleil levant de prendre sa revanche selon un conseiller MPP de la commune. La question était d’ailleurs au centre de la conférence provinciale du parti, tenue à Houndé, dimanche dernier.

Pour rappel, la  commune compte 46 conseillers municipaux. A l’issue des élections municipales du 22 mai 2016, le MPP a obtenu 23 conseillers contre 21 pour l’UPC et 2 pour la NAFA.

En attendant vendredi, les deux camps multiplient chacun de son côté des stratégies pour prendre « haut les mains » les rênes de la commune de Houndé.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap