Hôpital de référence de Bobo: attendu dans 36 mois

Ce mardi 20 octobre 2020, le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a procédé à la pose de la première pierre de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso tant attendu. Désormais accueilli par le village de Pala dans l’arrondissement 5 de la ville, le lancement des travaux de construction de l’hôpital qui sera bâti sur 30 hectares a connu la présence de plusieurs autorités mais aussi de nombreuses populations.

« Cet acte est la concrétisation de la vision des relations de coopération et d’amitié entre le peuple Burkinabè et le peuple de la république populaire de Chine. C’est également une détermination du président du Faso qui aurait pu baisser la garde et abandonner le projet au profit d’une autre localité, à cause des difficultés au niveau de la région des hauts-Bassins. C’est aussi et surtout l’obstination des techniciens chinois de faire de ce projet une réalité qui a conduit au lancement des travaux de réalisation de cet hôpital de référence à Bobo-Dioulasso », c’est en ces termes que le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré s’est réjoui après avoir procédé au lancement officiel des travaux de construction de l’hôpital de référence de Pala financé par la république populaire de Chine.

D’une valeur globale de 60 milliards de francs CFA, l’hôpital de référence qui sera bâti sur 30 hectares aura une capacité d’accueil de 500 lits.

Et c’est du haut de cette grande capacité d’accueil annoncée de patients, que le premier ministre a rassuré les populations qu’une fois terminé, l’hôpital de Pala sera à mesure de prendre en charge toutes les pathologies aux niveaux régional et national.

Selon l’ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina, Li Jian, c’est un plaisir pour son pays de réaliser cette infrastructure sanitaire de haut niveau sur un site choisi à l’unanimité des acteurs et qui tient compte des facteurs d’accessibilité, de proximité et de protection de l’environnement.

L’objectif recherché par la république populaire de Chine, est selon lui, de mener à bien le projet avec pour souci de protéger l’environnement et de rendre service à la population. « Le nouvel hôpital sera doté d’une section  »maladies infectieuses » pour permettre la prise en charge rapide des patients en cas d’épidémie » a-t-il aussi annoncé dans le cadre du projet.

Notons que le délai d’exécution des travaux de réalisation du joyau est de 36 mois selon les entreprises en charge des travaux.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire