Honoré Sanou à Edouard Sanou: “On ne peut pas prétendre diriger une commune qu’on ne maitrise pas”

image_pdfimage_print

Le jeudi 29 juillet dernier, nous publions un article, intitulé : « Elections municipales de 2022 : Edouard Sanou, ce « parisien » qui veut être maire de Bobo ». Il n’en fallait pas plus pour susciter des réactions dans le milieu politique bobolais, chacun allant de son commentaire.

Si certains le font dans les bistrots ou ”grins” de thé, Honoré Sanou, directeur de cabinet du président du conseil régional des Hauts-Bassins, par ailleurs militant du MPP, n’a pas caché son point du vue qu’il a bien voulu partagé avec nous.

Celui qui se fait appeler voisin de quartier de Edouard Sanou, ne passe pas par quatre chemins pour tacler celui-ci, estimant « qu’il ne peut pas être un maire répondant aux aspirations de la commune ».

« On ne peut pas prétendre diriger une commune dont on ignore les réalités. Edouard a quitté Bobo-Dioulasso, il y a de cela, près de 30 ans. En dehors de nous, personne ne le connait. Comment peut-il donc être un maire qui soit en phase avec les besoins de développement de la localité » l’a-t-il taclé avant de reconnaître qu’un texte légal ne l’interdit.

Lire aussi: Elections municipales de 2022 : Edouard Sanou, ce « parisien » qui veut être maire de Bobo

Cet argument tient-il ? Quand on sait que Bobo-Dioulasso a toujours été dirigé par des personnes qui connaissent bien la ville sans pour autant pouvoir lui apporter un nouveau visage !

A cette question, le voisin de quartier de Edouard Sanou reste camper sur sa position. « Pour développer une ville, il faut la maitriser » insiste-t-il avant d’indiquer que le niveau de développement de la ville serait encore pire si les maires qui se succédés ignoraient ses réalités.

Est-ce la peur d’affronter Edouard Sanou dans le secteur, quand on sait que ce sont des élections locales ? Et l’homme de sourire légèrement avant d’y répondre. « Moi ? (Rire). Je suis en phase avec la population du secteur 16 de Bobo-Dioulasso. J’ai toujours été élu conseiller municipal dans le secteur peu importe ma position sur la liste que nous présentons. Aucun candidat ne peut me faire peur dans ce secteur. Si quelqu’un doit avoir peur, c’est bien Edouard Sanou parce qu’il aura en face de lui, un candidat de taille dans le secteur » s’est-il vanté.

Honoré Sanou aspire-t-il être maire de la commune de Bobo-Dioulasso ? « La question n’est pas d’actualité. De toutes les manières, c’est le parti qui décide. Le plus important pour nous, c’est de travailler à maintenir le leadership de notre parti, le MPP, à Bobo-Dioulasso » a-t-il laissé planer le doute.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.