Hauts-Bassins : le ministre de l’agriculture annonce « 2 milliards de francs CFA » pour réhabiliter la vallée du Kou

Une délégation du Conseil régional des Hauts-Bassins conduite par son Président, Célestin Koussoubé, a été reçue par le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, ce 19 février 2021.

La délégation est venue remettre au patron de l’Agriculture des rapports d’études préalables pour la conception d’une stratégie opérationnelle de protection et de gestion de la ressource en eau du bassin versant du Kou.

Selon le Président du Conseil régional (PCR) Célestin Koussoubé, c’est suite au constat que l’eau du Bassin du Kou se raréfie que le Conseil régional des Hauts-Bassins, avec l’appui de ses partenaires, a commandité cette étude. « On assiste à une exploitation de la ressource en eau de plus en plus  désordonnée et concurrentielle qui affecte négativement et met en péril le potentiel du bassin versant du Kou », a déploré Célestin Koussoubé.

Il a ajouté que jadis, 1200 hectares de la plaine aménagée étaient exploités, aussi bien en saison pluvieuse qu’en saison sèche alors qu’aujourd’hui, seuls 656 hectares sont exploités en saison sèche.

Célestin Koussoubé espère que la remise des rapports d’études préalables pour la conception d’une stratégie opérationnelle de protection et de gestion de la ressource en eau du bassin versant du Kou aboutisse à la réhabilitation de la Vallée pour le bonheur des populations.

Le ministre Salifou Ouédraogo a traduit sa reconnaissance au PCR des Hauts-Bassins pour sa démarche. Il a rassuré la délégation que la réhabilitation de la Vallée du Kou est inscrite dans les priorités du gouvernement. « Grâce au leadership du Président du Faso, nous avons mobilisé 2 milliards de francs CFA pour restaurer complètement la Vallée, cela dans le cadre d’un programme qui va démarrer incessamment », a dit le ministre Salifou Ouédraogo.

Il a ajouté que les rapports d’études remis par le Conseil régional des Hauts-Bassins contribueront à  une meilleure réhabilitation  de la Vallée afin d’exploiter pleinement son potentiel agricole.

DCPM/MAAH

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire